France Loisirs
PROMO

ALLENDE Isabel – La maison aux esprits

Réf: RE-FLIALMAE
3,50 € TTC
5.00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Traduit de l’espagnol par Claude et Carmen Durand
                                                             
Critique
 
   Une Chilienne de quarante ans fait, par la grande porte, son entrée sur la scène littéraire. Elle porte un nom connu, Isabel Allende, qu’elle s’apprête à rendre doublement célèbre. Déjà son premier roman, « La Maison aux esprits », publié dans une dizaine de pays, nous impose sa puissance, sa magie, sa prodigieuse vitalité.
Gabrielle Rolin, Le Matin.
 
Extrait du livre
 
   Barrabas arriva dans la famille par voie maritime, nota la petite Clara de son écriture délicate. Déjà, à l’époque, elle avait pris le pli de consigner les choses importantes et plus tard, quand elle devint muette, de mettre par écrit les banales, sans se douter que cinquante ans plus tard, ses cahiers me serviraient à sauver la mémoire du passé et à survivre à ma propre terreur. Le jour de l’arrivée de Barrabas était Jeudi saint. Il débarqua dans une cage indigne, couvert de ses propres excréments et urines, avec un regard égaré de prisonnier misérable et sans défense, mais on pressentait déjà – à son port de tête royal et aux proportions de son ossature – le géant légendaire qu’il allait devenir. C’était un jour de torpeur automnale qui ne laissait en rien présager les évènements que la fillette consigna pour en garder souvenir et qui se produisirent durant l’office de midi, à la paroisse de Saint-Sébastien, auquel elle assista avec toute sa famille. En signe de deuil, les saints étaient recouverts de chiffes violettes que les bigotes dépoussiéraient annuellement de l’armoire de la sacristie, et sous ces housses funèbres l’assemblée céleste avait l’air d’un capharnaüm de meubles en instance de déménagement, sans que cierges, encens et gémissements de l’orgue pussent contrecarrer ce déplorable effet. Se dressaient de sombres masses menaçantes en lieu et place des saints en pied avec leurs visages interchangeables à l’expression enchifrenée, leurs perruques soignées en cheveux de morts, leurs rubis, leurs perles, leurs émeraudes de verroterie et leurs accoutrements de nobles florentins.


 Editions France Loisirs année 1994, ISBN 2724277422, état général correct, couverture rigide avec jaquette et signet, jaquette marquée, base de la couverture un peu marquée, une tâche d’humidité sur le dessus des tranches des pages sans incidence sur l’intérieur frais, livre d’occasion relié grand format de 14x20,6 cm, 531 pages.



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser