ANOUILH Jean – Antigone - Médée

Réf: f-cfljaam
10,00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Extrait de l’introduction
 
   Si l’on réfléchit sur l’étrange pouvoir de séduction du théâtre noir d’Anouilh, on est un peu étonné de constater que la première originalité de cette œuvre est d’avoir su allier deux éléments assez contradictoires : l’héritage du romantisme et les leçons de Giraudoux.
   Le héros romantique ne veut décidément pas mourir. Comme on l’excommunie périodiquement, il change d’apparence, mais non de nature, et continue à traîner son orgueil ou son intransigeance, ses susceptibilités ou ses révoltes, son mal du siècle ou le poids de quelque sombre fatalité. Au lendemain de l’autre guerre on l’a vu, raté ardent et velléitaire, instable et toujours insatisfait, hanter les pièces de Jean Sarment, qui contiennent en germe certaines caractéristiques du climat d’Anouilh : l’amertume ironique, le désir d’évasion, la quête d’impossibles bonheurs. L’idée du « Rendez-vous de Senlis », cette mise en scène du protagoniste pour s’inventer une plus reluisante famille, est même déjà ébauchée dans « Peau d’Espagne ».
   Mais les personnages de Sarment ne cherchaient jamais à échapper qu’à eux-mêmes ou à leur spleen.

Editions Le Club Français du Livre année 1948, bon état général, couverture rigide, tranches des pages et intérieur légèrement jaunis, livre d’occasion relié format de 15x21,5 cm, 163 pages.



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser