CARRIERE Anne-Marie - Dictionnaire des Hommes

Réf: e-pmamcdh
3,00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Illustrations de G. de Sainte-Croix
 
L’auteur
 
   Anne-Marie Carrière terminait sa licence de Droit lorsqu’elle commença à fréquenter le « Carcamousse », un cénacle d’étudiants en droit amoureux de la Scène et du Théâtre. Ces planches d’amateurs devaient lui faire abandonner la Basoche pour l’Humour, ce qui est, on en conviendra, infiniment préférable. Parmi les membres de ce petit cénacle qui devaient, eux aussi, changer leur fusil d’épaule, deux noms devaient s’illustrer par ailleurs : Catherine Sauvage et Jean Prasteau…
   Devant le public du « Carcamousse », Anne-Marie Carrière disait déjà des vers composés par elle.
 
Résumé du livre
 
   Je n’aurais jamais entrepris d’écrire le Dictionnaire des Hommes, si je n’avais lu le Dictionnaire des femmes, ce procès sans indulgence.
   Ils se sont mis à six, parait-il, six Français anonymes, artistes, oisifs ou hommes d’affaires, pour écrire ce petit monument désabusé de la vanité masculine.
   Les femmes y sont pesées, étiquetées, classées comme un joli bétail livré aux heures de loisir de ces messieurs, et si j’en juge par la pluralité de leurs expériences, leurs heures de loisirs doivent heureusement l’emporter sur leurs heures de travail.
   Certes, ce sont des commis-voyageurs du charme masculin qui se sont chargés de prospecter les femmes et de mettre l’amour en pratique, mais il coule de source qu’aucun d’entre eux n’a songé à aimer une femme.
   Ils conviennent qu’ils sont de ces hommes qui courent Paris et le monde, une fleur à la boutonnière « car les plaisirs du badinage, du lit, des chandelles, des fourrures, du champagne et de l’ombre sont d’incomparables symphonies dont ils préparent chaque mesure ».
   C’est avouer, en toute modestie, que ce sont eux qui tiennent la baguette. Eux qui choisissent le ton, le rythme, après avoir sélectionné les musiciennes. Ce sont eux surtout qui décident du moment où il faut faire donner les cuivres, les tambours, les flûtes et enfin les violons.

Editions de La pensée moderne année 1962, bon état général correct, couverture rigide, tranche et dos un peu frottés sur les bordures, jaquette avec de petits accrocs et u peu salie, pages un peu passés, livre d’occasion relié grand format de 16x20 cm, 254 pages.



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser