COHEN Haïm – Tu ne laisseras point pleurer

Réf: sbe-shctnlpp
3,00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Extrait

   Tous nos bébés nous appellent.

   Ils pleurent évidemment pour être nourris. Mais ils pleurent aussi pour être bercés. Ils pleurent pour nous dire leurs besoins affectifs et communs à tous les enfants du monde. Ils interpellent les parents qui sous toutes les latitudes s’interrogent et répondent.

   C’est dans l’appel que se trouve la véritable universalité, non pas dans la réponse. A cette prière les réponses sont diverses, elles dépendent essentiellement de la culture, du contexte historique, sociologique, et des interprétations données çà et là aux pleurs des bébés. Mais quelles qu’elles soient, ces réponses ont toujours quelque chose de vital, d’essentiel. Elles savent intuitivement, mais oublient hélas souvent, que la première et seule vraie réponse – qui devrait être universelle à son tour – est d’épargner à l’enfant l’errance dans un néant vide et stérile, celui du silence.

   On ne mesure pas ce que recouvre l’appel, à savoir la quête de l’autre, cette nécessité d’être aimé, constante du genre humain, que l’enfant exprime dès son plus jeune âge.

   Cette quête d’amour se fait dans une double tension : celle éprouvée en soi-même, qui traduit un manque et exprime un besoin, et celle qui porte chacun vers un autre que soi, source de réconfort et de compréhension.

   Enfin, ce que l’on sous-estime, c’est combien la quête d’amour se vit dans l’angoisse, dans la mesure où l’angoisse correspond à un sentiment de discontinuité, à la perception d’une rupture ou d’un manque.

   Cette angoisse des premiers temps, nous devons apprendre à la mesurer et à la considérer. Cela demande un effort, car nous n’imaginons pas que la réponse apportée va structurer l’enfant et constituer pour lui le premier apprentissage de la générosité, de la grandeur d’âme.

 

Descriptif

Editions Stock année 2006 ISBN 2234058155, bon état général, couverture souple, tranche et dos un peu passés et marqués, intérieur passé, livre d’occasion broché grand format de 13,7x21,7 cm, 132 pages.

 



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser