Albin Michel

COOK Robin – Cobayes

Réf: pt-amrcc
5,00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Titre original « Host » Robin Cook, 2015.

Traduit de l’américain par Pierre REIGNIER

Extraits

1/   Il était sept heures passées. Ils avaient fait l’essentiel du trajet en silence. Frank avait essayé d’engager la conversation, au début, quand il avait pris King Street pour monter vers le nord de la ville, mais Carl n’avait pas réagi. Frank avait supposé qu’il n’avait pas le cœur à bavarder parce que son opération du genou le stressait. Il lui avait d’ailleurs confié en montant dans la voiture qu’il était archi-nerveux.

   - Merci mais ce n’est pas la peine, marmonna Carl. Je suis déjà un peu en retard. Tant mieux, en un sens. Comme ça je ne serais peut-être pas obligé de poireauter.

   Frank jeta un regard vers son ami : il était blême.

   - Hé, mec, décompresse ! C’est pas la mort, tu sais, l’hôpital. On m’a opéré des amygdales, quand j’avais dix ans, et crois-moi, que ç’a été super peinard. Je me souviens que le type qui m’a endormi m’a demandé de compter à l’envers à partir de cinquante. Je suis descendu jusqu’à, genre, quarante-six, et boum. L’instant d’après je me suis réveillé, tout était terminé.

   - J’y peux rien, dit Carl, tournant la tête vers Frank. J’ai un mauvais feeling, avec ce truc…

   - Mais non ! Tu te fais des idées. Sois plus positif, quoi ! Tu sais que tu dois faire ce truc. Et tu dois le faire maintenant si tu veux être prêt en décembre prochain pour la saison de basket. On a besoin de toi en forme. Avec deux genoux, tu vois.

   Carl ne répondit pas. Ils étaient arrêtés derrière une file de voitures qui s’étirait jusqu’à l’avant-toit, à l’entrée du centre médical, sous lequel les conducteurs pouvaient déposer leurs passagers. Plusieurs personnes avaient des petits sacs de voyage à la main. Sans doute arrivaient-elles à l’hôpital, elles aussi, pour subir une opération. Il aurait bien aimé avoir leurs mines détendues, souriantes. Il activa l’écran de son portable qu’il avait à la main. Sept heures cinq. Parfait. Il avait prévu d’arriver au dernier moment pour ne pas avoir à se ronger les sangs avant l’intervention.

 

2/   Kate lui agrippa le bras pour le faire taire, mais il continua d’essayer de faire preuve d’autorité :

   - Répondez ! Qu’est-ce que le SWAT vient faire chez nous, bordel de Dieu ?

   Darko ne répondit pas mais sourit sous sa cagoule. Que cet homme le prenne pour un membre des forces spéciales de la police américaine, c’était tout de même comique. Ayant aperçu le clavier d’un système d’alarme sur le mur, à droite de la porte, il se pencha pour l’examiner. Confirmé : l’appareil était éteint. Léonid et lui n’avaient pas à se presser.

   Robert poussa la couette et se tourna pour se lever. Darko braqua le canon de son automatique sur lui.

   - Ne bougez-pas !

   - Mais vous êtes qui, bon sang ? répliqua Robert en se figeant au bord du lit.

   A la colère et à la surprise qu’il éprouvait s’ajoutait la perplexité : l’intrus avait un fort accent étranger. En outre, jamais personne ne l’avait menacé avec une arme. C’était une expérience pour le moins troublante.

   - Vous êtes de la police, oui ou non ?

   Tout à coup, deux claquements sourds mais audibles, retentirent coup sur coup – un peu comme si quelqu’un frappait un canapé avec une batte de baseball. Darko savait ce que ces bruits signifiaient, mais pas les parents. Quelques secondes plus tard Léonid reparut dans la chambre et fit un signe du menton à son collègue : affaire réglée.

 

3/   Résumé

   Si la vie n’a pas de prix, la mort, elle, en a un…

   Tout commence par une banale opération du genou dans un hôpital réputé. Mais Carl ne se réveillera pas de l’anesthésie. Et l’IRM confirme le décès de ce jeune homme pourtant en parfaite santé. Complication post-anesthésique, invoquent les médecins.

   Lynn, sa petite amie, refuse ce diagnostic. D’autant que le cas de Carl est loin d’être isolé… Elle se lance alors, au péril de sa vie, dans une enquête qui risque de faire éclater l’un des plus gros scandales du siècle. Et si tous les patients de l’hôpital médical, étaient des cobayes ?

   Manipulations, profits, santé publique, conflits d’intérêts : depuis le légendaire Coma, jamais Robin Cook, le maître du thriller médical, n’avait été aussi proche de la réalité.

 

Descriptif

Editions Albin Michel année 2017 ISBN 9782226324016, état général assez bon, couverture souple, tranche et dos un peu marqués et passés, intérieur frais, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion broché grand format de 15,8x22,7 cm, 544 pages.



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser