Hachette

CURWOOD James Oliver – Bari chien-loup

Réf: j-hbvjocbcl
2,00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Illustrations de Tibor CSERNUS

Texte français de Léon BOCQUET

Extrait

1/   Si Papayouchisiou dut, en tombant dans l’eau, commencer par en boire un peu trop, en revanche il découvrit, aussitôt après, que l’élément liquide le soutenait aussi sûrement que l’air ; car, non sans surprise, il se vit emporté par le courant et vogua au fil de l’onde, très vite et agréablement, comme s’il avait été poussé par une voile, et sans que cela lui coutât le moindre effort.

   Quant à Bari, ce fut une autre affaire. Il tomba comme une pierre, et tout devint noir, étouffant, effrayant, tandis qu’un bourdonnement formidable emplissait ses oreilles. Dans le courant rapide, il roula d’abord en tous sens ; puis il se mit désespérément à agiter ses pattes, mais sans grand résultat. Une ou deux fois, il réussit à aspirer un peu d’air, mais le courant l’entraîna à toute vitesse vers une vanne, par-dessus laquelle l’eau se précipitait comme les chutes d’un Niagara en miniature.

   Ayant vainement tenté de s’y accrocher, il se vit projeté comme une balle à quelques soixante mètres du barrage, dans un étang profond et froid. Là, suffoquant et à demi mort, il parvint à surnager, et bientôt, sans trop savoir comment, il se hissa sur un banc de gravier.

   Longtemps sans faire le moindre mouvement, il demeura étendu au soleil. Mais son oreille lui fit tellement mal qu’il finit pas se remettre sur pied ; son nez à vif lui cuisait, comme s’il l’avait fourré dans le feu, et tout son corps n’était qu’un douleur. Bref, il se sentit le plus misérable petit chien du monde, et, circonstance pire encore, il se trouva complètement désorienté. En vain, chercha-t-il autour de lui quelque indication familière pouvant l’aider à retrouver son gite. Tout lui était étranger, car, sans qu’il s’en doutât, il vait repris pied sur la rive du ruisseau opposée à celle où vivaient ses parents. Il geignit mais n’aboya pas, car telle est la coutume du loup ; en sorte que Louve-Grise, qui se trouvait pourtant pas à plus de deux ou trois cents mètres au-delà de l’eau, ne put l’entendre.

 

2/   Résumé

   Bari chien-loup fait suite à Kazan. Les deux romans constituent une véritable épopée où sont révélés les mystères de l’instinct des bêtes, les drames qui se jouent au fond des forets et au bord des eaux.

   Bari est le fils de Kazan le chien et de Louve-Grise. Encore tout petit, il quitte les siens pour vivre d’une vie indépendante dans le Grand Nord-américain ; il se trouve sans cesse partagé entre ses deux natures, celle du chien et celle du loup. Laquelle des deux l’emportera ?

   Mais le voici qui se prend d’une fanatique affection pour Branche-de-Saule, la jolie métisse au service de laquelle il brule de mettre tout son courage et toute sa fidélité.

 

Descriptif

Editions Bibliothèque Verte année 1982 ISBN 2010012100, état général correct, couverture rigide, tranche et dos un peu marqués et passés, la couverture se décolle, pages jaunies, tranches des pages moyennement salies, livre d’occasion relié format poche de 12,5x17,2 cm, 256 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser