J'ai lu

DJIAN Philippe – 50 contre 1

Réf: jal2363
1,00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Recueil de 11 histoires.

Dans ce livre

- Les anciens combattants

- J’ai enfoncé tous les autres

- Grandeur nature

- Slip ou culotte

- Le prix à mettre

- La vie en pleine forme

- Chérie, de moins en moins

- Le truc qui tenait tout seul

- Le gros bâton

- 50 contre 1

- Trois nuits, une paire de jambes et des machins écrits en bleu  

 

Extraits

1/   Un matin, j’en ai eu marre. J’ai cherché un vrai boulot. Au moins pour deux ou trois mois, je pensais, le temps de me sortir de la merde. D’une manière ou d’une autre, les mecs m’avaient coincé.

   Je suis donc descendu, j’ai acheté le journal et je suis monté étudier ça tranquillement dans ma chambre. Y’avait autant d’offres que de demandes, je comprenais pas bien où était le problème, ni qui demandait quoi mais le papier avait une odeur agréable et j’ai tenu bon.

   A ce moment-là, il me restait encore un costume avec un gilet, un truc qui défiait toutes les modes, un beau Noir, une emmerdeuse qui m’avait eu à l’usure, mais que j’avais pu prendre de vitesse. Aussi, quand je me suis pointé pour l’annonce, le canard négligemment roulé sous le bras, j’ai enfoncé tous les autres, je leur ai même pas laissé une chance.

   On était trois à bander ce truc d’employé à la banque BARMS&CO et y avait un Noir parmi nous. Je dois dire qu’il a pas fait long feu, il s’en doutait et nous aussi. Vers midi, à la fin des tests, ils ont posé sa feuille sur un coin du bureau, ils l’ont même lue. Puis on a eu une heure pour déjeuner.

   Je me suis pas pressé. Il faisait beau. Les gens cavalaient dans tous les sens. Pour une fois que j’avais lu le journal, je savais bien qu’il s’agissait pas d’un exercice anti-aérien du genre Bon Dieu ce qui nous arrive dessus, vous êtes priés de filer jusqu’aux abris, magnez-vous, c’est votre peau qui est en jeu. Non, y’avait rien de tout ça et pourtant, ils étaient comme des dingues.

 

2/   - Non, non pas ici.

   - Comment ça, pas ici ?

   - Les draps sont propres.

   - Merde, tu voudrais pas qu’ils soient sales ?

   - Josy le verra demain, je veux pas.

   - Mais non, on fera attention.

   - Je veux pas.

   Merde, y’en a marre. J’envoie valser les draps et je me lève. C’est pas croyable. Quand Josy déboule à la maison avec son mec, est-ce que je vais m’assurer qu’ils ont pas laissé les VILAINES PETITES TACHES DANS LES DRAPS ? je regarde Sylvie, elle a les joues toutes roses, je vois toute la forme de son corps sous les draps léger.

   Je retourne dans le lit. Je me fais tendre. Je connais bien Sylvie et je sais comment faire. Je commence par lui caresser le ventre. Elle se tortille tout de suite.

   - Non, non.

   J’essaye de lui glisser une main entre les jambes. On a bu un peu et je fais un effort pour pas m’énerver à cause de cette histoire de draps. Je me dis qu’on va le faire quand même, j’ai confiance en la nature humaine, cette chambre inhabituelle, le gin et la vie qui est tellement courte. Mais elle serre les cuisses comme une possédée.

   - Voyons, c’est ridicule. T’as pas envie ?

   - Pas ici.

   - Tirons-nous.

   - Non. Tu vas pas en mourir pour une fois…

   Qu’est-ce qu’elle en sait ? Ce soir, ça me paraît très important. Je voudrais lui dire, mais je la sens trop loin. Trop compliquée, aussi.

 

Descriptif

Editions J’ai lu 2363 année 1988 ISBN 2277223638, état général assez bon, couverture souple, tranche et dos un peu marqués et moyennement passés, pages jaunies, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion broché format poche de 11,2x16,8 cm, 224 pages.



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser