KIEFFER Daniel – Naturopathie la santé pour toujours

Réf: sbe-jgdknspt
4,00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Extraits

1/   Introduction

   C’est à l’âge de quinze ou seize ans que ma passion pour le monde végétal m’a conduit à lire les ouvrages du « docteur Nature », Jean Valnet, puis de Leclerc, Gattefossé, Tétau… les pères de la phytothérapie et de l’aromathérapie. J’ai alors très tôt expérimenté sur moi-même – et sur mes proches ! – de nombreuses recettes. Or, des plantes à l’alimentation, le pas fut vite franchi : un an de macrobiotique sévère, une longue cure de raisin, des monodiètes en tous genres, le végétalisme… de quoi faire la preuve aujourd’hui, avec le recul de ces vingt-cinq dernières années de recherches, qu’il n’est pas UN régime, pas UN modèle alimentaire polyvalent, partageable pas tous, mais bien une infinité d’INDIVIDUALISATIONS. Nous développerons ce sujet plus loin, car il est de réelle importance aujourd’hui.

   Destiné à l’enseignement des langues, je terminais mes licences et préparais en parallèle une maîtrise de psychologie, mention psychopathologie à l’Université de Paris VIII. Ce sera une phase clé de ma vie personnelle et professionnelle.

   Tout d’abord par les rencontres, avec ceux qui feront figure de parrains lors de mon éveil à la Naturopathie. Je citerai avec une très fraternelle émotion le regretté Claude Barreau, avec lequel je fis mes premières expériences de jeûne, de yoga et de sophrologie ; maître Taïsen Deshimaru et Karl Graaf Durkheim pour mes premiers pas dans l’univers du Zen, du « Centrage » et du « Souffle juste », Micheline Flak, traductrice du Swami Satyananda et introductrice du yoga à l’école avec lesquels j’approfondis les approches thérapeutiques et psychosomatiques de la sagesse orientale : Boris de Bardo, chercheur solitaire alors, en énergétique, acupuncture et science des Auras (l’on dirait aujourd’hui « des champs morpho-génétique » !) ; Monsieur Xanti, personnage fascinant car lui-même fasciné par… l’intestin ! Ce fut pour moi l’heure des grands « nettoyages internes », confirmant cette antique parole attribuée au Bouddha : « L’homme heureux est celui qui va bien du gros intestin. »

 

2/   Les cures naturopathiques.

   Les CURES que nous enseignons et conseillons sont en fait des protocoles, des stratégies naturopathiques adaptées à des situations types :

   Protocole d’épuration de nettoyage biologique, de drainage humoro-cellulaire : c’est la DESINTOXICATION.

   Protocole de lutte anti carences en tout genre : c’est la REVITALISATION.

   Protocole d’harmonisation optimal du terrain : c’est la STABILISATION. D’autres Ecoles nuancent quelque peu ces notions nées dans les années 30, mais les stratégies suivent la même logique, celle de la vie – la biologie.

   Au cours de la première cure, les patients sont invités à prendre conscience des excès alimentaires intégrés dans leurs habitudes, de l’impact sournois du stress et de la relative imperméabilité de leurs organes d’élimination, si peu ou si mal sollicités. Les phases précisent donc pour la DESINTOXICATION :

   1) Un temps purement DIETETIQUE, où un « régime » sera proposé pour alléger les apports considérés comme immodérés. Petites cures de fruits ou de légumes, monodiètes saisonnières, jeûnes divers… ou plus simplement attention portée aux quantités des repas, ou encore aux associations des aliments entre eux.

   2) Un temps plus physiologique où sont sollicités les émonctoires par des moyens très simples et naturels : cures hydriques, sudation, plantes dépuratives souvent alimentaires…

   3) Enfin, un temps PSYCHOLOGIQUE où une approche des grandes clés de la relaxation est mise en place. Si, au cours de ce premier entretien, le praticien dépiste un trouble relevant d’une pratique qu’il ne maîtrise pas – de fait ou de droit – il orientera bien évidemment le patient vers un praticien compétent correspondant : médecin, homéopathe, ostéopathe, acupuncteur, spécialiste…

   Cette cure dure de quelques jours à quelques semaines ; rarement plus, car le corps pourrait s’épuiser et se carencer dangereusement. Nous avons hélas en mémoire ces « praticiens de la veille école », qui faute de vouloir tenir des fiches précises e leurs patients, les maintenaient en cure de DESINTOXICATION à chaque visite, et, de mois en mois, s’obstinaient à prendre leurs troubles, récidivant ou s’aggravant pour des manifestations biologiques et naturelles d’un encrassement humoral persistant ! Mais c’est de l’histoire ancienne.

 

Descriptif

Editions Jacques Grancher année 1991 IBAN 9782733903209, état général correct, couverture souple tranche et dos un peu marqués et moyennement passés, intérieur assez frais, tranches des pages moyennement salies, livre d’occasion broché grand format de 14,8x21,7 cm, 288 pages.



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser