Hachette

LANCER Jack – Chris Cool et les monstres

Réf: j-hbv422
2,00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Illustrations de Jacques POIRIER

Texte français de F.M WATKINS

Extrait

1/   Chris et Geronimo auraient aisément pu jeter les gardes à terre, mais ils étaient plus surpris que furieux.

   « Peut-être pourriez-vous nous donner des explications, monsieur Hre ? dit Chris.

   - C’est mon intention. Et ensuite, je crois que vous aurez fort à faire, vous, pour m’expliquer cette mascarade !

   - Mascarade ?

   - Exactement. Vous arrivez un peu tard : le véritable Chris Cool est passé prendre cette lettre il y a une heure. »

   Chris jeta un coup d’œil ahuri à son ami. Le Sioux haussa les épaules. Ses yeux de jais ne révélaient rien.

   « Il semble que quelqu’un nous a joué un sale tour, mon vieux », dit-il paisiblement.

   Chris se retourna vers Nelson Hare.

   « Il y a bien eu mascarade, en effet, et vous avez été trompé. Ce jeune homme a-t-il présenté des pièces d’identité ?

   - Oui : son permis de conduire et son passeport. Mais je dois admettre, ajouta Hare en fronçant les sourcils que vous lui ressemblez un peu.

   - Si vous entendez par là que je ressemble à Chris Cool, ne vous étonnez pas, puis le Chris Cool c’est moi ! »

   Le jeune agent de l’ATS montra son permis de conduire et sa carte d’étudiant.

   « Téléphonez au doyen de Kingston, si vous voulez, et je lui parlerai. Mieux encore : est-ce que le professeur Mitsubi travaille toujours ici ?

   - Ma foi… oui, murmura Hare, qui paraissait déjà moins sûr de lui. Pourrait-il vous identifier ?

 

2/   Comme un insecte gigantesque, l’hélicoptère descendit lentement se poser dans la nuit sur le toit en terrasse d’un immeuble du centre de Manhattan. Dès qu’il s’immobilisa, ses feux d’atterrissage verts s’éteignirent brusquement.

   Le rez-de-chaussée du building était occupé par un somptueux magasin d’exposition de voitures de sport étrangères, à l’enseigne de Sporting Auto Hall. L’entreprise servait de couverture au quartier général de l’ATS.

   Chris jeta un rapide coup d’œil à sa montre quand ils sautèrent de l’appareil. Il était près de onze heures et quart. Deux gardes prirent les prisonniers en charge. Puis Beau reprit sa place aux commandes et agita le bras tandis que l’hélicoptère s’élevait lentement.

   « A bientôt, les copains !

   - Ciao, Bambino ! »

   Un ascenseur conduisit le groupe au dernier étage du building. Presque tout le personnel était parti pour la nuit, et dans le silence du couloir où l’épais tapis étouffait les pas on ne percevait que le crépitement étouffé des télétypes.

   Les deux garçons s’approchèrent d’une porte aux panneaux d’acajou verni. Un œil électronique déclencha une sonnerie à l’intérieur, un feu vert s’alluma aussitôt et la porte s’ouvrit.

   « Entre, entrez ! »

   La pièce leur était familière, avec Z tassé à son bureau, en blazer bleu marine et chemise blanche à col ouvert, une vieille casquette de yachtman sur la tête et une courte pipe émergeant de sa barbe blonde, grisonnante et embroussaillée. Il était plus vif qu’à son ordinaire, cependant, et la bouteille de lait brillait par son absence.

 

Descriptif

Editions Hachette Bibliothèque Verte 422 année 1970, état général assez bon, couverture rigide, tranche et dos un peu marqués et passés, pages jaunies, tranches des pages moyennement salies, livre d’occasion relié format poche de 12,5x17,2 cm, 190 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser