Le livre de poche

MONTANELLI Indro – Histoire de Rome

Réf: d-ldp1161
2,00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Traduit de l’italien par Juliette BERTRAND

Extraits

1/   A mesure que se poursuivait, dans le périodique « La domenca des Corriere », la publication de la présente « Histoire de Rome », je commençai à recevoir des lettres de plus en plus indignées. On m’accusait de légèreté, d’irréflexion, de défaitisme, voire d’impiété, pour ma manière de traiter un sujet réputé sacré.

   Je ne m’en étonnai pas parce qu’effectivement, jusqu’ici, pour parler de Rome, en italien, on usait toujours d’un style noble et louangeur. Mais je suis persuadé que, justement pour cette raison, ces lectures ont laissé peu de très peu de traces dans la mémoire et qu’une fois sorti du lycée, presque personne d’entre nous n’éprouve la tentation de les reprendre. Il n’y a rien de plus pénible que de parcourir une histoire peuplée seulement de monument. Et j’ai dû moi-même retenir mes bâillements quand, il y a quelques années, m’étant aperçu que j’avais tout ou presque tout oublié de l’histoire romaine, je voulus la reprendre depuis le commencement. Et cela jusqu’au moment où je tombai sur les ouvrages de Suétone et de Don Cassius. Ces auteurs, étant contemporains ou presque, de ces réalités monumentales, n’éprouvaient point pour elles tant de révérence et un respect si timoré.

   En suivant leurs traces, j’en revins à dépouiller tous les autres historiens et mémorialistes romains. Et ce fut comme si la pierre s’animait. Du coup, ces personnages de premier plan, que nos professeurs nous avaient présentés momifiés dans une attitude toujours la même, non pas comme des hommes, mais comme des symboles abstraits, perdirent leur immobilité minérale, s’animèrent, se colorèrent de sang, de vins, de faiblesses, de tics, de petites ou grandes manies. En somme, ils devinrent vivants et vrais.

 

2/   Nous ne savons pas d’une façon précise la date à laquelle on institua à Rome les premières écoles, c’est-à-dire les écoles de l’Etat. Plutarque dit qu’elles naquirent vers l’an 250 avant Jésus-Christ, c’est-à-dire environ cinq cents ans après la fondation de la ville. Jusqu’à ce moment, les enfants romains étaient élevés chez eux : les plus pauvres par leurs parents, les plus riches par des Magistri, c’est-à-dire des maîtres, ou percepteurs, habituellement choisis dans la catégorie des liberti, affranchis pris à leur tour parmi les prisonniers de guerre, de préférence ceux qui étaient d’origine grecque parce que c’étaient les plus cultivés.

   Une chose que nous savons de façon certaine, c’est qu’ils se donnaient moins de mal que les écoliers d’aujourd’hui. Le latin, ils le savaient déjà. « S’il leur avait fallu l’étudier, disait le poète Henri Heine, jamais ils n’auraient trouvé le temps de conquérir le monde. » Quant à l’histoire de leur patrie, voici à peu de chose près, comment on la leur racontait.

   Lorsque les Grecs de Ménélas, d’Ulysse et d’Achille conquirent Troie, en Asie Mineure, et la mirent à feu et à sang, un des rares défenseurs de la ville qui purent s’échapper fut Enée, fortement recommandé (c’était là des choses qu’on pratiquait même en ce temps-là) par sa mère Vénus-Aphrodite : ni plus ni moins. Portant sur son dos une valise pleine de portraits de ses protecteurs célestes – naturellement, c’était son excellente mère qui occupait la place d’honneur – mais sans un sou en poche, le pauvre garçon commença d’arpenter le monde au hasard. Après on ne sait combien d’années d’aventures et de mésaventures, il débarque en Italie, toujours sa valise sur l’échine, commença à la remonter vers le nord, arriva dans le Latium, y épousa la fille du roi Latinus qui s’appelait Lavinia, fonda une ville à laquelle il donna le nom de sa femme et vécut avec celle-ci heureux et content tout le reste de sa vie.

 

Descriptif

Editions Le Livre de poche 1161 de 1974 ISBN 2253004596, Assez Bon état général, couverture souple tranche et dos un peu marqués et passés, pages jaunies, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion broché format poche de 11,2x16,7 cm, 448 pages.



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser