Presses de la cité

WILTSE David – Terreur blanche

Réf: pt-pcdwtb
3,00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Titre original « Bone Deep » David Wiltse, 1995.

Traduit de l’anglais par Thierry PIELAT

Extraits

1/   Tee et Becker trouvent l’orthopédiste sur son court de tennis, son polo collé à son ventre par la sueur. Il porte des bandes en tissu-éponge aux deux poignets et autour du front, et ressemble, pense Becker, à l’image d’Epinal du joueur de tennis. Il sort à grandes enjambées du court, où il s’est escrimé contre une machine à envoyer les balles, et tend la main chaleureusement.

   - Bonjour, chef, lance-t-il en serrant celle de Tee. Désolé de n’avoir pu vous voir hier, j’avais une opération. J’ai pratiqué une arthroscopie sur la petite Baldwin, vous la connaissez ? Une super joueuse de tennis, vraiment exceptionnelle. Niveau national. Elle s’est bousillé le genou, mais nous avons pu remettre ça en place. J’espère que cela ne vous a pas dérangé de venir jusque chez moi ?

   - Pas du tout.

   - Les genoux sont si fragiles. On ne peut pas les soumettre à un tel régime sans le payer un jour…

   Il marque une pause, le temps d’examiner Becker de la tête aux pieds.

   - Dr Stanley Korn, dit-il en tendant de nouveau la main.

   - John Becker. Il est… en vacances.

   - Je sais qui est John Becker. Ravi de faire votre connaissance.

   - Moi aussi, répond Becker.

   - Je ne vous voyais pas comme ça, enchaine Korn.

   - C’est ce qu’on me dit souvent.

   - Je pensais que vous étiez…

   Korn hausse les épaules, incapable d’expliquer ce qu’il veut dire.

 

2/   Tee contemple le jeune prisonnier assis de l’autre côté de son bureau et se demande pourquoi il lui ment. A certains égards, c’est le suspect type. Respectueux, poli et coopératif. Tyrone Abdul Kiwasee a avoué huit cambriolages à Clamden en trois ans. Il a donné des dates, des détails sur la façon dont il s’est introduit dans les maisons, et a même fait des suggestions pour améliorer les mesures de sécurité. Il se souvient bien de la marchandise volée, il n’a pas été long à trahir ses complices et a même reconnu d’autres délits mineurs. Tee n’a guère de doute sur l’exactitude de l’information, et Kiwasee a craché le morceau si facilement qu’il lui fait penser à un pêcheur à confesse, impatient de purger son âme et d‘obtenir l’absolution. Ce qui rend d’autant plus étonnant son mensonge à propos de sa dernière effraction.

   - Tu es sûr de savoir de quelle maison je parle ? lui demande-t-il.

   - Oui, monsieur, le sergent McNeil m’a fait faire le tour en voiture et m’a montré toutes les maisons cambriolées.

   - Et tu affirmes n’être jamais allé là ?

   - Jamais, monsieur.

 

3/   Résumé

   Lorsque des pluies printanières d’une extrême violence déterrent un sac-poubelle contenant des ossements humains, la police de la paisible ville de Clamden dans le Connecticut, se rend compte que des adolescents et des jeunes filles au pairs disparues à la suite de ce qu’on croyait être des fugues ont été assassinées et méthodiquement coupées en morceaux. Pour retrouver l’auteur de ces crimes abominables, l’agent du FBI John Becker est amené à prêter main-forte à son ami Terence « Tee » Terhune, chef de la police de Clamden.

   L’enquête prend un caractère exceptionnel non seulement en raison de l’atrocité de ces meurtres, mais aussi parce que Becker et Tee doivent lutter contre leurs propres démons intérieurs – jalousie, désir sexuel, fureur paternelle…

 

Descriptif

Editions Presses de la Cité année 1998 ISBN 2258044812, état général assez bon, couverture souple, tranche et dos un peu marqués et passés, pages jaunies, tranches des pages moyennement salies, livre d’occasion broché grand format de 14,2x22,8 cm, 396 pages.



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser