J'ai lu

ASIMOV Isaac – La voie martienne

Réf: sf-jal870
2,00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Titre original « The Martian way and other stories » Isaac Asimov, 1955

Traduit de l’américain par Iawa TATE

 

Dans ce livre

- La voir martienne

- Ah Jeunesse

- Les profondeurs

- L’attrape-nigaud

 

Extraits

1/ Ah ! Jeunesse

   L’Explorateur étreignit les barreaux épais. En admettant qu’il les fasse sauter, ce qui était toujours possible, ils se trouveraient coincés beaucoup trop haut pour pouvoir bondir sur le sol.

   Quelle poisse. A deux reprises, ils s’étaient posés dans la vedette-éclaireur. Ils avaient établi le contact avec les indigènes, par ailleurs doux et pacifiques. Il était clair qu’ils avaient jadis possédé une technologie florissante dont les conséquences les avaient dépassés. Un marché prometteur.

   Et démesuré. Le Marchand, surtout, en était resté abasourdi. On lui avait communiqué les chiffres correspondants au diamètre de la planète, mais à une distance de deux secondes/lumière, planté devant l’écran de vision, il n’avait pu s’empêcher de murmurer :

   - Incroyable !

   - Oh, il existe des mondes encore plus grands, avait répondu l’Explorateur. (Un Explorateur, ça ne doit pas se laisser impressionner facilement.)

   - habités ?

   - Hum, non.

   - Dites, vous pourriez plonger votre planète dans ce grand océan, là-bas. Elle serait engloutie.

   L’Explorateur avait souri. Ce n’était qu’une gentille allusion aux modestes dimensions de son foyer Arcturien.

   - Pas tout à fait, avait-il répliqué.

   - Au fait, la taille des habitants est-elle en rapport avec celle de leur monde ? avait repris le Marchand dont la pensée suivait son cours. (Il semblait soudain moins favorablement impressionné.)

   - Ils sont presque dix fois plus grands que nous.

   - Êtes-vous certain qu’ils sont amicaux ?

   - C’est difficile à dire. Rien de plus impondérable que l’amitié entre des intelligences étrangères. Je les crois inoffensifs. Nous avons déjà eu affaire à d’autres espèces qui n’avaient pas su maintenir leur équilibre après l’étape de la guerre atomique. Vous connaissez la suite. Repli sur soi. Retraite. Décadence progressive et placidité croissante.

 

2/   Résumé

   Forer des nuages… Confier son destin à un adolescent-computer… Déplacer tout un peuple à travers l’espace par téléportation.

   Entre Terriens et Martiens, une entente s’est instaurée… Fragile. Des échanges commerciaux aussi. Précaires. Jusqu’au jour où la terre exerce le chantage suprême : priver Mars de l’eau qui lui manque et sans laquelle elle ne pourrait vivre… Les Martiens relèvent le défi. Par une expédition héroïque, jamais tentée : à 1 500 000km/h, ils foncent vers Saturne. Saturne et ses anneaux de glace…

   De nuit, dans la campagne, une étrange explosion… Dans une grange, Carotte (fils d’industriel) et Moustique (fils d’astronome) ont caché deux petits animaux inconnus, capturés à l’aube. Tandis que leurs pères attendent – vainement – l’arrivée de deux créatures télépathes venues d’une lointaine planète…

 

Descriptif

Editions J’ai lu 870 année 1978 ISBN 2277118702, Assez Bon Etat général, couverture souple, tranche et dos un peu passés et marqués, Tranche oblique pages jaunies, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion broché format poche de 11,2x16,7 cm, 256 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser