BELIT Marc – Le philosophe amoureux

Réf: rf-ojmbpa
4,00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Extrait

1/   Cela faisait maintenant tout un trimestre qu’elle assistait à ses cours et tentait vainement d’accrocher son regard sans y parvenir. Il y avait tant de monde dans l’amphi Descartes, tant d’étudiants qui se pressaient pour venir l’écouter. Ce jour-là, Granier était en retard et elle observait le manège. On se bousculait dans les travées ; beaucoup de jeunes filles avaient pris les premiers rangs et une attente fiévreuse régnait dans cet espace confiné.

   Il est arrivé, l’allure nonchalante, s’appuyant légèrement sur une canne en jonc. Il avait à la main une serviette en cuir usé, quasiment un cartable d’écolier. Il a jeté son imperméable sur le coin du bureau, posé délicatement sa canne dessus et s’est dirigé vers le centre de l’estrade. Il était vêtu d’une veste en gros tweed à carreaux fondus dans les tons bruns sur une chemise bleue, il portait encore une cravate en tricot, accessoire vestimentaire que bien des enseignants ne portaient plus.  Elle observa qu’il avait un art consommé du théâtre. Sa voix était douce et grave, son regard profond. Parfois, hésitant sur une phrase, un mot, une expression, il se mettait de profil et levait les yeux vers la fenêtre. Elle pouvait alors détailler le fin profil, les lèvres sensuelles et bien dessinées. De la place où elle s’était assise, un peu en retrait, rien ne lui échappait et elle, qui se souvenait de son passage dans la mode, le silhouettait sur son cahier de cours, tenue sous le charme par cette voix.

 

2/   4em de couverture

   « Voici un roman philosophique qui fait écho à la vie du moins cartésien des philosophes français… René Descartes lui-même. Et qui nous plonge dans la passion amoureuse dont il a lui-même vécu et décrit les arcanes dans son admirable Traité des passions de l’âme. Dans ce drame de l’amour-passion, le lecteur reconnaîtra aussi la trame des Affinités électives de Goethe.

   Tout se joue entre quatre personnages qui sont comme les instruments d’un quatuor à corde où le philosophe Xavier Granier, gloire de la Sorbonne, tient la partie de violoncelle, confrontée au duo de violons que forment les jeunes amants Andréea et Nadia, avec, en guise de contrepoint, l’alto d’Hortense, épouse délaissée du maître. Et la musique de dérouler ses mouvements vers la paix d’une mort qui réconcilie l’Être et le Temps.

   On croit entendre La Jeune fille et la Mort de Schubert, que Granier écoute sans relâche sur la terrasse de sa villa, face à l’océan où les mouettes plongent sans fin. » Jean-Didier Vincent

   L’auteur : Marc Bélit a créé Le Parvis, scène nationale à Tarbes. Il a enseigné longtemps la philosophie et a publié en particulier Le Malaise de la culture, prix de l’Académie des sciences morales et politiques 2008. Le Philosophe amoureux est son premier roman.

 

Descriptif

Editions Odile Jacob année 2013 ISBN 9782738129550, Bon Etat général, couverture souple, tranche et dos légèrement passés et marqués, intérieur frais, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion broché grand format de 14,7x22,2 cm, 288 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser