Le livre de poche
PROMO

BUCK Pearl – Histoire d’un mariage

Réf: re-ldp5242
1,13 € TTC
1.50 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Traduction de Germaine DELAMAIN

Extraits                                                           

1/   Ils se marièrent huit jours après. Entre-temps, William se tint éloigné de son studio et n’écrivit pas à ses parents, les laissant ignorer l’endroit où il se trouvait. Ils n’avaient aucun moyen de le découvrir car ils ne lui avaient jamais demandé où se trouvait la ferme. William était donc perdu pour eux. Quand il serait prêt, il leur écrirait mais pas avant son mariage avec Ruth et son retour à New York. Car il était convenu que Ruth et lui iraient habiter son appartement. Elle avait accepté tout ce qu’il désirait. Il n’avait qu’à exprimer un souhait pour qu’elle s’y conformât.

   En proie à un contentement sans limites, et après sa longue inaction, William, pressé de se remettre au travail, passa la semaine à peindre. Il peignit un grand sycomore, qui s’appuyait contre le mur ouest de la ferme, un vieil arbre galeux grotesque, qui s’était hissé hors de la terre, si bien que ses racines avaient pris l’aspect de bras qui s’agrippent. William travailla au point que la semaine s’écoula sans qu’il s’en aperçût. Il dut se hâter de terminer son tableau, faute de quoi – il se connaissait assez pour le savoir – cette idée le poursuivrait jusque dans ses plaisirs amoureux.

   Le tableau était fini et le grand jour arriva. William se tenait dans le salon à côté de Ruth. Le ministre luthérien lut le service et les gens des fermes, qui remplissaient la pièce, écoutaient impressionnés par ce mariage. Ils montraient assez de bienveillance, mais regrettaient de voir Ruth épouser un étranger qui l’emmènerait. Ils serrèrent cérémonieusement la main de William après la bénédiction, et se tinrent guindés et silencieux, mangeant leurs gâteaux et buvant leur vin sans les plaisanteries qu’ils n’auraient pas manqué de faire si Ruth avait épousé un des leurs. Ils adressèrent quelques phrases polies au marié ; ils hésitaient, ne sachant pas ce que répondrait William, ni ce qu’il attendait d’eux. Et William, agacé, cherchait à rompre leur gêne par des rires et des plaisanteries. Ce n’était guère facile et il finit par y renoncer. Après tout, ce serait bientôt fini. Ruth et lui s’en iraient ensemble. Dès qu’ils se trouveraient à New York, il se mettrait au travail. Il ferait le portrait de Ruth, un nu. Il ne s’était jamais senti satisfait de ses nus. Les modèles de profession n’ont pas de corps, seulement des formes. Mais le corps de Ruth serait imprégné d’amour et de jeune passion, et sa chair, d’un blanc argenté, toute pleine de lumière. Il garda le silence ; plongé dans ses réflexions, il en oubliait tout le reste. Et les invités s’en allèrent  un à un.

   « Drôle de bonhomme. On ne sait trop qu’en dire », disaient-ils incertains, et ils parlèrent gentiment à Ruth parce qu’ils la plaignaient.

 

2/   Résumé

   William Barton a rencontré Ruth Harnsbarger alors qu’il parcourait la campagne en quête d’un sujet de tableau. Il l’a peinte dans la cuisine de la ferme bâtie quatre générations auparavant par ses ancêtres venus de Hollande s’établir en Pennsylvanie. Sa meilleure œuvre, il le sent – et en devine la raison : il a trouvé dans la nature sa source d’inspiration et qui l’incarnerait mieux que Ruth la Rustique ?

   L’aime-t-il ? Un mariage avec cette « paysanne » dit dédaigneusement sa mère, Mrs Barton, est impensable parce que voué à l’échec. Trop de différence de milieu.

   Le sien es raffiné, luxueux, stérilisant pour le talent de William. Il le comprend et fait son choix.

   Les Harnsbarger ne sont pas aveugles non plus à l’écueil d’une différence d’éducation mais Ruth a choisi, elle aussi. Elle se jure de rendre William heureux. Elle est prête à y mettre ce qu’il faut d’obstination, de patience et de travail.

   Et il en faut beaucoup pour construire un bonheur. Ce que sera celui de William et de Ruth est raconté dans Histoire d’un mariage : portrait d’un couple où Pearl Buck a mis toute son expérience et tout son talent.

 

Descriptif

Editions Le Livre de poche 5242 année 1979 ISBN 225302175X, Assez Bon Etat général, couverture souple, tranche et dos un peu marqués et moyennement passés, pages jaunies, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion broché format poche de 11,2x16,7 cm, 318 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser