Le livre de poche
PROMO

BUCK Pearl – Pivoine

Réf: re-ldp242
1,50 € TTC
2.00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Traduction de Germaine DELAMAIN

Extraits                                                           

1/   Après le départ de Mme Ezra, le rabbin s’attarda avec ses enfants dans la petite cour sans fleurs. Leah regarda son père d’un air suppliant. Mais il ne pouvait pas la voir. Elle se tourna alors vers son frère.

   - Aaron…, dit-elle d’une voix tremblante.

   Aaron regardait fixement les dalles brisées, sous ses pieds.

   - Quelle tu as, murmura-t-il, de sortir de là !

   Le rabbin prêtait une oreille attentive, mais ces paroles ne parvinrent pas jusqu’à lui.

   - Que disais-tu, mon fils ? demanda-t-il anxieusement.

   - Je disais que Leah nous manquerait, répondit Aaron en élevant la voix.

   - Ah ! comment pourrions-nous vivre sans elle si nous n’obéissons pas à la volonté de Dieu ? dit le rabbin en levant ses yeux aveugles vers le soleil qui inondait la cour. (Il tendit à Leah une main qu’elle prit entre les siennes.) De même que la reine Esther partit pour servir son peuple, de même, toi, ma fille, tu entreras dans la maison des Ezra.  

   - Mais ils sont de la même race que nous, père et Esther allait chez les païens.

   - ce n’est qu’ici, près de la synagogue, que je me sens en terre sainte, répondit le rabbin. (Il soupira). Oh ! si seulement j’y voyais ! s’écria-t-il.

   - Laissez-moi rester avec vous, dit Leah.

   Et elle entoura de son bras les épaules de son père.

   - Non, non, dit vivement le rabbin. Je ne me plains pas. Dieu nous guide. Il a ses desseins pour la maison d’Ezra, et il t’a choisie, toi, ma fille, pour être Son Instrument. Viens, conduis-moi à ma chambre et laisse-moi prier jusqu’à que je découvre Ses intentions.

   Ce fut le rabbin qui entraîna Leah dans le chemin qui lui était familier, et elle appuya sa tête contre l’épaule de son père. Aaron les suivit des yeux, puis il franchit le portail et fila. Le rabbin tâtonna devant la marche du seuil.

   - mes enfants…, dit-il.

   Leah tourna la tête et ne voyant plus Aaron, elle interrompît son père.

   - Aaron n’est pas là, père, fit-elle doucement.

   En général, elle se taisait, mettait la paix entre eux, exhortant le vieux rabbin à tenir compte de la jeunesse de son fils, mais à présent, il fallait qu’il sût la vérité.

 

2/   Résumé

   Pivoine, la petite esclave chinoise, est au centre de ce roman qui évoque avec un talent admirable la vie quotidienne d’une famille dans la Chine d’avant Mao.

   Pivoine possède toutes les qualités des grands livres de Pearl Buck et surtout cette chaleur humaine, cet amour de la vie, ce désir d’un monde meilleur qui ont fait l’immense succès de la grande romancière américaine.

 

Descriptif

Editions Le Livre de poche 961 année 1975 ISBN 2253005614, Assez Bon Etat général, couverture souple, tranche et dos un peu marqués et moyennement passés, pages jaunies, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion broché format poche de 11,2x16,7 cm, 448 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser