France Loisirs

CARRERE Emmanuel – La classe de neige

Réf: rf-fleccn
3,00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Extrait

1/   La plupart des élèves déjeunaient habituellement à la cantine, mais pas Nicolas. Sa mère venait le chercher ainsi que son petit frère, encore à l’école maternelle, et ils prenaient tous trois le repas à la maison. Leur père disait qu’ils avaient beaucoup de chance et que leurs camarades étaient à plaindre de fréquenter la cantine, où l’on mangeait mal et où survenaient souvent des bagarres. Nicolas pensait comme son père et si on le lui demandait se déclarait heureux d’échapper à la mauvaise nourriture et aux bagarres. Cependant, il se rendait compte que les liens les plus forts entre ses camarades s’établissaient surtout entre midi et deux heures, à la cantine et dans le préau où on vaquait après le repas. Pendant son absence, on s’était envoyé des petits suisses à la figure, on avait été puni par les surveillants, on avait conclu des alliances et chaque fois, quand sa mère le ramenait, c’était comme s’il avait été nouveau et devait reprendre à zéro les relations nouées le matin. Personne à part lui n’en gardait le souvenir : trop de choses s’étaient passées durant les deux heures de cantine.

 

2/   L’humidité le réveilla, et aussitôt la certitude d’une catastrophe. Le drap était trempé, ainsi que son pantalon et sa veste de pyjama. Il faillit, se croyant chez lui, appeler en pleurant, mais étouffa son cri à temps. Tout le monde dormait. Dehors, le vent chuintait dans les sapins. Couché sur le ventre, Nicolas n’osait bouger. D’abord, il espéra que d’ici la fin de la nuit les draps et le pyjama sécheraient, réchauffés par son corps. Personne, le lendemain, ne remarquerait rien, à moins de grimper pour regarder, renifler le drap. Mais il ne sentait pas l’odeur caractéristique du pipi. C’était une odeur plus fade, à peine perceptible. La consistance de la flaque était différente, elle aussi, comme une colle humide entre son corps et le drap.

 

3/   Résumé

   Dès le début de cette histoire, une menace plane sur le petit Nicolas que son père a conduit en classe de neige mais en oubliant de lui remettre son sac de vêtements de rechange.

   Nous le sentons, nous le savons, tout comme Nicolas le sait. Son père n’a-t-il pas raconté à ce gamin fragile et timide que ses condisciples prennent comme une tête de turc, une histoire de trafiquants d’organes qui dépècent les enfants ?

   Pendant la classe de neige, les peurs d’enfant de Nicolas vont tourner au cauchemar…

 

Descriptif

Editions France loisirs année 1996 ISBN 2724294408, Bon Etat général, Jaquette, couverture rigide, tranche et dos légèrement passés et marqués, intérieur assez frais, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion relié grand format de 13,8x20,8 cm, 210 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser