Folio

CHAUVEAU Sophie – La passion Lippi

Réf: rf-f4354
2,00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Extrait

1/   A chacun, depuis son arrivée à Florence, Filippo a pris l’habitude de répondre qu’il a dix ans, qu’il est orphelin et qu’il est né dans les environs.

   Plus de trois ans après son arrivée, Guido s’étonne :

   - Tu as dix ans depuis trop longtemps ! On ne peut pas avoir toujours le même âge. Il faut en changer régulièrement. Tous les ans, même ! C’est ce qu’on appelle grandir.

   L’enfant à qui l’on n’a jamais appris quand il est né, depuis quand il est ici, ni comment on compte le temps, comprend qu’un grand pan de son histoire lui fait défaut. Guido lui conseille de se choisir une date de naissance et de s’y tenir.

   - Tu verras, c’est plus simple. Ça aide à compter le temps et ça rassure tout le monde. Dix ans ? ça fait trop longtemps ! Regarde-moi… Que dirais-tu de douze ou treize ans ? Mettons treize ans. On est en 1419, ça te fait naître en 1406. Ça devrait aller. Quel jour de l’année tu préférerais ?

   - J’aime mieux l’été. Juin, juillet, août… Quand les journées ont l’air de ne jamais vouloir finir.

   Etrange, cette peur du jour qui tombe ! En lui sommeille un nouveau-né mal sevré, affolé à l’idée que la nuit ne finisse jamais. Que le soleil soit mort.

   - Alors on décide : quel jour ?

   - Pourquoi pas aujourd’hui ? On est le 9 août. C’est une jolie date, non ?

   - Ça te va ? Tu es sûr. Il fait souvent irrespirable à Florence le 9 août.

   - Neuf août. Oui, ça me plaît de naître aujourd’hui. Il fait doux. J’aime bien.

   - Alors, bon anniversaire ! Je suis heureux que tu sois né, enfant, depuis… On a dit combien déjà ?

   - Treize ans. J’ai treize ans !

 

2/   Résumé

   Florence 1414. Un enfant hirsute, aux pieds couverts de corne, griffonne furieusement une fresque remarquable à même le sol d’une ruelle des bas-fonds de la ville. Miraculeusement repéré par Cosme de Médicis et placés au couvent des carmes, il va faire souffler un vent de passion sur la peinture de la Renaissance.

   Moine et libertin, artiste intransigeant et manipulateur sans scrupules, futur maître de Botticelli, ses sublimes madones bouleversent son époque. Elles lui sont pourtant très intimement inspirées par les filles des maisons de plaisir de Florence qui ont en fait leur petit prince caché.

   Bravant tous les interdits et jusqu’à l’autorité suprême du pape, il commet par amour l’ultime provocation. Le scandale le pousse à l’exil et le renvoie au secret sanglant enfoui au cœur de son enfance.

   Peintre voyou, ange ivre, Fra Filippo Lippi invente un rapport nouveau entre l’art et le monde de l’argent et, le premier, fait passer les peintres du statut d’artisans estimés à celui d’artistes reconnus.

 

Descriptif

Editions Folio 4354 année 2009 ISBN 9782070306817, Bon Etat général, couverture souple, tranche et dos un peu passés et marqués, intérieur assez frais, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion broché format poche de 11,2x18,2 cm, 494 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser