Librairie des Champs-Elysées

CHRISTIE Agatha – Meurtre en Mésopotamie

Réf: pt-lm283
1,20 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Nouvelle traduction de Robert NOBRET

Titre original « Murder in Mesopotamia » Agatha CHRISTIE 1935

Extrait

1/   Il restait encore une place vide et la porte ne tarda pas à livrer passage à un homme.

   Dès que je vis Richard Carey, je me dis que c’était le plus beau garçon que j’aie vu de longtemps – et en même temps, je me demande si tel était bien le cas. Prétendre à la fois qu’un homme est beau et préciser que son visage ressemble à une tête de mort peut paraître contradictoire, mais c’était pourtant ça. On aurait juré qu’il avait la peau des joues tendues à craquer sur les méplats – de biens jolis méplats. Sa mâchoire, ses tempes et son front étaient si merveilleusement sculptés qu’il me faisait penser à un bronze antique. Dans ce visage boucané brillaient deux yeux du bleu le plus vif que j’aie jamais observé. Il ne mesurait pas loin d’un mètre quatre-vingts et je lui donnais un peu moins de quarante ans.

   - Voici Mr Carey, notre architecte, miss, me dit le Pr Leidner.

   Le nouveau venu marmonna quelques mots de bienvenue – inaudibles ainsi qu’il sied à un Anglais de bonne éducation – et s’assit auprès de Mme Mercado.

 

2/   La première fois que j’ai vu Hercule Poirot, ça, il n’y a pas de doute, je ne suis pas près de l’oublier. Bien sûr, par la suite, je m’y suis faite – on se fait à tout – mais de prime abord ce fut un choc, et on ne m’ôtera pas de l’idée que ça doit être le cas de tout un chacun.

   Je ne sais pas ce que j’avais imaginé… Une sorte de Sherlock Holmes grand et mince, respirant l’intelligence. Bien entendu, je savais qu’il était étranger, mais je ne m’attendais pas à ce qu’il soit étranger à ce point-là, si vous voyez ce que je veux dire.

   Rien qu’à le voir, vous en aviez le fou rire ! On aurait juré qu’il se croyait sur les planches, ou dans un film. D’abord il ne mesurait guère plus d’un mètre soixante et des poussières – et c’était un drôle de petit bonhomme grassouillet, vieux comme Hérode, avec une moustache inimitable et un crâne en forme d’œuf. Il avait tout du coiffeur dans une pièce  de boulevard.

 

3/   Résumé

   On en fait des mystères autour de la belle Mrs Leidner ! Elle est souffrante, paraît-il. Sujette à des crises… Voilà qui est vague. Quel genre de crise ? Personne ne semble le savoir exactement. Ou plutôt, chacun se cantonne dans un silence lourd de sous-entendus. Mrs Leidner se drogue-t-elle ? Est-elle folle ? Ou simplement dépressive ? En tout cas, son mari – qui dirige la mission archéologique de Tell Yarimjah – a chargé miss Leatheran de veiller sur elle.

   Mais que peut une infirmière pour une femme qui reçoit des menaces de mort ?  

 

Descriptif

Editions Librairie des Champs-Elysées Le Masque 283 année 1998 ISBN 2702423671, Etat général Correct, couverture souple, tranche et dos passés et marqués, pages moyennement jaunies, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion broché format poche de 11,2x16,7 cm, 256 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser