Folio

CLAUDEL Paul – L’annonce faite à Marie

Réf: rf-ft7
1,50 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Extrait

1/   Résumé

   Prologue. Dans un Moyen-Âge de convention, Violaine, fille aînée d’un riche paysan champenois Anne Vercors, salue au petit matin le départ de leur hôte l’architecte-bâtisseur d’églises Pierre de Craon qui a naguère voulu la violer. Il est maintenant atteint de la lèpre. Emue de pitié, Violaine lui donne un baiser qui surprend sa jeune sœur Mara.

   Acte I. Dans la mâtinée du même jour, Anne Vercors annonce à sa femme qu’il a décidé le mariage de Violaine avec Jacques Hury. Il annonce aussi qu’il part pour Jérusalem prier pour que finissent les divisions de la France et de l’Eglise. Fiançailles des jeunes gens et adieux solennels du Père.

   Acte II. Mara aime Jacques et jalouse sa sœur. Elle contraint la Mère à parler en sa faveur à Violaine, et sème le soupçon dans l’esprit de Jacques. Celui-ci, au cours d’une grande scène d’amour avec Violaine, apprend de cette dernière qu’elle est devenue lépreuse. Le jeune homme y voit une confirmation des accusations de Mara. Il accable Violaine de reproches et la conduit sur sa demande à la léproserie du Géyn.

   Acte III. Pendant la veille de Noël, sept ans après, des paysans attendent le passage de Jeanne d’Arc en route pour le sacre du Roi à Reims. Mara arrive, apportant à sa sœur maintenant aveugle et défigurée la petite fille qu’elle a eue avec Jacques et qui est morte soudainement. La douleur sauvage de Mara arrache à Violaine le miracle : la petite Aubaine revient à la vie mais ses yeux sont devenus bleus comme ceux de Violaine.

   Acte IV. Le miracle a redoublé la haine de Mara contre sa sœur. Elle a voulu la tuer en la précipitant dans une sablière. Jacques est sur le point de découvrir la vérité quand le Père revient, portant Violaine dans ses bras. Devant tous, Mara se justifie avec âpreté. La conscience revient un moment à Violaine qui pardonne et meurt dans l’apaisement général. Le Père scelle sur son corps l’union de Jacques et de Mara. La pièce finit avec les dernières notes de l’Angelus.

 

Descriptif

Editions Folio Théâtre 7 année 1993, Etat général Assez Bon, couverture souple, tranche et dos un peu passés et marqués, pages jaunies, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion broché format poche de 11x17,8 cm, 240 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser