Edito-Service

DANSEL Michel - De la part de Barbara

Réf: pt-escrmdpb
2,50 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Extrait

1/   Blonde et fardée, la lèvre supérieure vorace, la lèvre inférieure goulue, l’œil noisette et arriviste, la taille à suivre un régime, elle avait conservé un côté midinette qui cadrait mal avec son parfum sophistiqué et ses manières de femme du monde que l’on retrouve parfois chez d’anciennes employées de maison contaminées par le mimétisme. Sa robe blanche sortie d’une boutique de luxe, son sac en crocodile et ses escarpins en chevreau en expliquaient long, sinon sur son train de vie, du moins sur l’impression qu’elle voulait en donner.

   Le trop de parfum avec lequel elle s’était aspergée laissait des doutes sur sa prétendue distinction. Manifestement, elle avait grandi trop vite dans la hiérarchie sociale. Il lui manquait la patine d’une bourgeoise culottée par l’aisance, en même temps que la sobriété de ceux qui ont de la classe.

   Rivault, dont la femme était chartiste et accordait aux choses de l’esprit plus d’importance qu’à celle du maquillage , pensait en lui-même que ce genre de créature snob et superficielle devait beaucoup plaire à des hommes d’affaires, à des marchands de prêt-à-porter vite enrichis et peut-être même à quelques vieux militaires de carrière.

   Venant de la part d’une veuve aussi récente, ses premiers mots déconcertèrent les deux inspecteurs.

 

2/   Le patron des stup’ prévint en catastrophe l’état-major de la PJ en même temps que le substitut. L’assassin était forcément un familier de l’agent littéraire, mais pas un intime. Encore que la femme ou la sœur de Stanislas, par exemple, qui le savaient gaucher, auraient pu, pour brouiller les pistes au deuxième degré, glisser la seringue dans la main droite. Cette supposition tendait à prêter à l’auteur du meurtre une intelligence redoutable et particulièrement retorse. Mais quand on échafaude des hypothèses, il faut toujours accorder au machiavélisme une possibilité particulière d’expression. Quoi qu’il en fût, la brigade amorçait la semaine avec un crime bougrement sophistiqué.

   Anna ignorait le nom patronymique et l’adresse de Lucien ; elle savait simplement qu’il jouait de l’argent aux échecs, qu’il était passionné par tout ce qui touchait à la folie et au théâtre, et qu’il vouait à la musique classique un culte particulier.

   Rivault appela Barbara à la Baule. Elle ne put, ou ne voulut apporter aucun élément nouveau sur la personnalité de Lucien.

   Deux inspecteurs, de permanence, se rendirent rue Monsieur-le-Prince aux fins de procéder à une enquête de voisinage et tenter de déterminer l’identité de Lucien, ce témoin un peu trop mystérieux. Quant à La Ruelle, il décida d’aller interroger le docteur Anoukian.

 

Descriptif                                           

Editions Edito-Service Les Classiques du crime année 1980 ISBN 2830201051, Bon état général, couverture souple, tranche et dos très légèrement marqués et passés, intérieur frais, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion broché format poche de 11,7x18,8 cm, 190 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser