France Loisirs

GAVALDA Anna – La consolante

Réf: rf-flagc
6,00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Extrait

1/   Combien de temps ça dure, une cigarette ?

   Cinq minutes ?

   Alors ils restent cinq minutes sans se parler.

   C’est elle qui craque la première et les mots qu’elle prononce l’accablent. Parce qu’il les redoutait, parce que…

   - Tu as eu des nouvelles d’Alexis, alors ?

   - Je savais que tu allais me dire ça, lâche-t-il d’une voix très lasse, j’en aurais mis ma main à couper et tu peux même pas imaginer comme ça me…

   - Comme ça te quoi ?

   - Comme ça me trouble… Comme ça me contrarie… Comme je t’en veux, je crois… Je pensais que tu serais un peu plus généreuse, sur ce coup-là… Je pensais que t’allais me demander « Mais de quoi ? » ou « Depuis quand ? » ou… J’en sais rien. Mais pas lui, putain… Non, pas lui… Pas de but en blanc comme ça… Il ne mérite plus ça.

   Nouveau silence.

   - De quoi elle est morte ?

   Il sort la lettre de sa poche intérieure.

   - Tiens… Et ne me dis pas « C’est son écriture » ou je te tue.

   Elle la déplie à son tour, la referme, murmure :

   - Si. C’est bien son écriture…

   Il se tourne vers elle.

   Il voudrait lui dire des tas de choses. Des choses tendres, des choses affreuses, des mots coupants, des mots très doux, des mots idiots, des mots de frère d’armes ou des mots de bonne sœur. Ou la secouer, ou la brutaliser, ou la fendre par le milieu, mais tout ce qu’il trouve à gémir, c’est sa syllabe :

   - Claire…

 

2/   Son avion pour le Canada était à dix-neuf heures et elle se trouvait à quelques kilomètres de l’aéroport. Il quitta l’agence à l’heure du déjeuner.

   « Le cœur en bandoulière », voilà une jolie expression.

   Partit le cœur en bandoulière, donc.

   A jeun, ému, nerveux comme pour un premier rendez-vous.

   Ridicule.

   Et inexact.

   Il n’allait pas au bal mais dans un cimetière et c’était plutôt en écharpe qu’il était, ce petit muscle estropié.

   Parce que ça battait là-dedans, oui, mais n’importe comment. Ça cognait comme si elle était vivante, comme si elle le guettait sous les ifs et commencerait d’abord par le houspiller. Ah, enfin ! Mais tu en as mis du temps ! Et qu’est-ce que c’est que ces fleurs horribles que tu m’as apportées ? Tiens pose-moi ça là et foutons le camp. Quelle idée aussi de me donner rendez-vous dans un clamart… T’es tombé sur la tête ou quoi ?

   Encore une fois, elle exagérait… Y jeta un bref coup d’œil. Elles étaient très bien, ces fleurs…

   En camisole, oui.

 

Descriptif

Editions France Loisirs année 2008 ISBN 9782298015218, Bon Etat général, Jaquette, couverture rigide, tranche et dos légèrement passés et marqués, intérieur assez frais, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion relié grand format de 14,8x20,4 cm, 640 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser