K. Sarah – Ogres, vampires et démons

Réf: d-sdc9
3,50 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Extraits

1/   Lady Olympia Guilfort, 1672

   Rassemblant le peu de forces qui lui restaient, Saint-Aubret se tourna vers la tenture, au fond de la pièce. Et sa torture ne fit qu’augmenter. Derrière le tissu, on le regardait encore. Quelqu’un d’autre se délectait de ses souffrances… Le laquais plongeait la lame dans la chair, toujours plus profond. La douleur devint bientôt intolérable. Le chevalier allait perdre connaissance lorsqu’au dehors le cri d’une chouette retentit une nouvelle fois.

   - Qu’est-ce que c’est ? murmura le laquais, levant son couteau. Cela fait trois fois que j’entends ce cri. Une chouette ne hurle pas pendant le jour.

   Il interrogea sa maîtresse du regard. Mais celle-ci n’avit d’yeux que pour la plaie béante.

   - Dépêche-toi ! ordonna-t-elle. Le cœur doit être arraché avant qu’il ne meure.

- Mais…

- Fais ce que je te dis !  

   Le laquais reprit son sordide travail. Cependant il fut de nouveau interrompu. On donnait des coups violents à la porte d’entrée de l’hôtel. On allait enfoncer la porte.

   - il faut fuir, Milady, balbutia-t-il, cédant à la panique.

   Pour toute réponse, Lady Olympia le repoussa brutalement et entreprit de terminer elle-même la besogne, ne s’aidant du couteau qu’elle avait ravi à son laquais que lorsqu’elle jugeait ses doigts trop malhabiles.

   Il y eu un bruit de cavalcade dans l’escalier qui menait à la chambre. Les troupes de l’exempt firent rapidement irruption dans la pièce et jugulèrent les quatre laquais qui tentaient de prendre la fuite. Lady Olympia, elle, ne voyait rien, n’entendait rien. Elle fouillait dans la chair. A mains nues. Penchée sur la plaie pour boire le sang qui s’en écoulait.

   Il fallut trois hommes pour l’arracher à sa victime juste au moment où, entre ses doigts, elle sentait le cœur qui palpitait.

 

2/   Résumé

   No auteurs n’ont pas d’imagination, ils ne font que vous raconter des histoires vraies dans lesquelles, l’argent, le pouvoir, la perversion, la passion et la folie mènent des hommes et des femmes à commettre des actes irréversibles qui vous plongeront dans l’horreur et vous frissonnerez de terreur encore bien longtemps après la dernière ligne.

   L’histoire rivalisant de cruauté avec la modernité pourrait être un constat rassurant. Oui, mais… Vous noterez dans ce volume, la confirmation d’un adage très galvaudé : »La réalité dépasse la fiction ». Tous les criminologues en confirment la véracité. Et cela, ce n’est guère rassurant.

   Certaines figures légendaires ont trouvé vie ailleurs que dans les contes. Par exemple, celle de l’Ogre qui tue les enfants pour les dévorer…

   Une foule de héros légendaires vous feront frémir au fil des pages. Après Dracula, il est d’usage de citer Frankenstein. La célèbre créature, passant de l’autre côté du miroir littéraire, c’est faite elle aussi de chair et d’os dans la réalité.

 

Descriptif

Editions Scènes de crimes 9 année 2005 ISBN 2940349096, Bon Etat général, couverture souple, tranche et dos un peu marqués et moyennement passés, pages jaunies, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion broché grand format de 14,2x20,8 cm, 266 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser