KARDEC Allan – Le Livre des esprits

Réf: eso-dlakle
6,00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Les principes de la doctrine spirite, selon l’enseignement donné par les Esprits supérieurs à l’aide de divers médiums recueillis et mis en ordre par Allan Kardec (H.-L. Rivail)  

Extrait

1/   Introduction

   Pour les choses nouvelles, il faut des mots nouveaux, ainsi le veut la clarté du langage, pour éviter la confusion inséparable du sens multiple des mêmes termes. Les mots spirituels, spiritualité, spiritualisme, ont une acceptation bien définie : leur en donner une nouvelle pour les appliquer à la doctrine des Esprits serait multiplier les causes déjà si nombreuses d’amphibologie. En effet, le spiritualisme est l’opposé du matérialisme : quiconque croit avoir en soi autre chose que la matière est spiritualiste ; mais il ne s’en suit pas qu’il croie à l’existence des Esprits ou à leurs communications avec le monde visible. Au lieu des mots spirituel, spiritualisme, nous employons pour désigner cette dernière croyance ceux de spirite et de spiritisme, dont la forme rappelle l’origine et le sens radical, et qui, par cela même ont l’avantage d’être parfaitement intelligibles, réservant au mot spiritualisme son acceptation propre. Nous dirons donc que la doctrine spirite ou le spiritisme a pour principes les relations du monde matériel avec les Esprits ou êtres du monde invisible. Les adeptes du spiritisme seront les spirites ou, si l’on veut les spiritistes.

   Comme spécialité, Le Livre des Esprits contient la doctrine spirite ; comme généralité, il se rattache à la doctrine spiritualiste dont il présente l’une des phases. Telle est la raison pour laquelle il porte en tête de son titre les mots : Philosophie spiritualiste.

 

2/   Résumé

   Allan Kardec est né à Lyon en 1804. Dès sa première jeunesse, il se sent attiré vers les sciences et la philosophie. Bachelier ès Lettres et ès sciences, docteur en médecine, linguiste distingué, il écrit des ouvrages de grammaire et d’arithmétique, traduit des livres anglais et allemands et organise chez lui des cours de chimie, de physique, d’astronomie et d’anatomie.

   De bonne heure, il s’occupe des phénomènes du magnétisme. En 1854, il entend parler pour la première fois de tables tournantes. Au début, loin d’être un enthousiaste de ces manifestations, il est sur le point d’abandonner, lorsque différentes personnalités de l’Académie des Sciences lui demandent d’examiner et de mettre au point « cinquante cahiers de communications diverses ». Ce sont ces cahiers, successivement développés et complétés par d’autres rapports de séances, qui formèrent la base du « Livre des Esprits ». L’ouvrage, paru en 1857, eut un tel succès que la première édition fut bientôt épuisée. Allan Kardec le réédita en 1858, sous sa forme actuelle, revu, corrigé et considérablement augmenté.

 

Descriptif

Editions Dervy-Livres année 1987 ISBN 2850761001, Etat général Moyen, couverture souple, tranche et dos marqués et passés, intérieur un peu passé, tranches des pages moyennement salies, livre d’occasion broché moyen format de 11,7x17,8 cm, 504 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser