Belfond

KNEALE Matthew – Cauchemar nippon

Réf: rebmkcn
4,00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Titre original « Mr Foreigner »

Traduit de l’anglais par Oristelle BONIS

Extrait

1/   « Qu’est-ce que tu as ? lui demanda-t-il. Tu as été d’une humeur de chien toute la soirée.

   -  Rien va mal. »

   Elle détourna la tête, lui présentant sa nuque.

   « Il y a quelque chose… Je le sais.

   - Je prends le bain », déclara Keiko qui se leva sans lâcher ni le sac ni le parapluie.

   Il l’imita et saisit ses épaules frêles à deux mains.

   « Ne te sauve pas. Tu m’as invité ici, et depuis tu n’arrêtes pas de bouder et tu fais comme si je n’existais pas. Allez, dis-moi ce qu’il y a. »

   La jeune femme se dégagea d’une torsion, manqua trébucher mais se rattrapa de justesse, et fila en direction de la salle de bains. Daniel qui s’était précipité à sa suite ne fut pas assez rapide : la porte lui claqua au nez et il entendit le loquet du verrou glisser dans la gâche avec un déclic.

   « Ouvre ! » Seul résonnait derrière le battant le bruit de l’eau du robinet qu’elle venait d’ouvrir en grand. « Keiko, c’est ridicule. S’il y a quelque chose qui ne va pas, explique-toi au lieu de partir en courant ». Toujours pas de réponse. « Si tu en as assez de me voir ici, je ne demande pas mieux que de m’en aller, je t’assure… Très bien, ajouta-t-il avec un regard de colère à la porte obstinément close. Comme tu veux, après tout. »

   Sûr de lui, il se dirigea vers la porte d’entrée. La poignée lui résista. Il s’acharna dessus, mais elle était fermement bloquée. Keiko l’avait enfermé chez elle.

 

2/   Dans son rêve, Daniel était malade. Il cherchait quelque chose par terre, mais les douleurs qu’il ressentait dans tout le corps entravaient ses mouvements. Son bras gauche était tout engourdi, comme mort.

   Il y avait aussi Mme Chiba. Elle se cramponnait à son dos, lui enfonçait les talons dans les côtes. Elle ne consentirait à se calmer que s’il lui donnait de gros bonbons gluants. Il en avait sûrement, au fond de sa poche, mais il avait beau fouiller il n’en trouvait pas ; ses doigts tâtonnants ne rencontraient qu’une vieille pellicule photo toute poisseuse. Et le téléphone se mettait à sonner.

   Daniel ouvrit les yeux et dut convenir qu’il était vraiment mal en point. Couché dans une position inconfortable, il écrasait sous lui son bras gauche, ankylosé de l’épaule jusqu’au bout des doigts.

   Le téléphone sonnait. Immobile, Daniel écoutait sans se décider à aller répondre. Une vague inquiétude résiduelle, reliquat de sa nuit mouvementée, occupait ses pensées. Un souvenir moins confus que les autres éveilla en lui le soupçon que ce devait être le père de Keiko qui appelait.

 

3/   Résumé

   Daniel Thayne doit se rendre à l’évidence : il est piégé à Tokyo. Depuis qu’il a égaré son passeport, ce jeune Anglais en est réduit à donner des cours dans une sordide école de langues étrangères, pour un salaire de misère. Il vit dans un minuscule appartement rempli des peluches de Keiko, sa petite amie, une Japonaise passablement hystérique. Daniel le sait, il devrait rompre. Mais rien ne presse…

   Rien ? Si ! Car la famille Harada s’est mis en tête de le contraindre à épouser Keiko, dût-elle pour cela employer la force.

   Daniel est-il de taille à lutter contre les Harada ? Une chose est sûre, il lui faudra beaucoup de sang-froid et une bonne dose du légendaire flegme britannique pour se sortir de ce cauchemar nippon…

 

Descriptif

Editions Belfond année 2004 ISBN 2714439829, Assez Bon Etat général, jaquette, couverture souple, tranche et dos un peu passés et marqués, pages moyennement jaunies, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion broché grand format de 14,2x22,8 cm, 228 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser