Gallimard

LE CARRE John – L’espion qui venait du froid

Réf: esp-gjlcevf
7,00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Titre original « The spy who came in from the cold »

Traduit de l’anglais par Marcel DUHAMEL et Henri ROBILLOT

Extraits

1/   Il trouva enfin du travail dans une bibliothèque. Chaque jeudi, le Bureau du Chômage lui conseillait de s’y rendre, mais jusque-là, il avait refusé et s’était simplement contenté de retirer son allocation.

    - Ça n’est pas exactement dans vos cordes, lui avait dit M. Pitt, mais c’est bien payé et pour quelqu’un qui a de l’instruction, le travail y est facile.

   - Qu’est-ce que c’est que cette bibliothèque ?

   - La Bibliothèque de Recherches Psychiques de Bayswater. C’est un legs. Plusieurs milliers de volumes en tout genre. Et on vient de leur léguer un tas d’autres, ce qui fait qu’ils ont besoin d’un autre employé. (Leamas prit son viatique et le petit bout de papier.) C’est de drôles de gens, ajouta M. Pitt, mais de toute façon, vous n’êtes pas ce qui s’appelle le genre stable, hein ? J’estime que vous devriez faire un essai.

   Pitt lui causait une impression curieuse : il était certains de l’avoir déjà vu quelque part, au Cirque, pendant la guerre.

   La bibliothèque ressemblait à une nef d’église, et il y faisait très froid. Les gros poêles installés à chaque bout de la pièce répandaient une odeur de pétrole. Au milieu, à l’intérieur d’une espèce de cage, ressemblant au box des accusés dans un tribunal, siégeait Miss Crail, la bibliothécaire en chef.

   Leamas n’avait jamais songé qu’il pourrait un jour travailler sous les ordres d’une femme. Au Bureau de chômage personne n’en avait soufflé mot.

   - On m’envoie en renfort, dit-il, je m’appelle Leamas.

   Miss Crail leva le nez de son fichier, comme si elle venait d’entendre une incongruité.

   - En renfort ? Comment ça en renfort ?

   - Commis adjoint. C’est le Bureau de Chômage qui m’envoie… M. Pitt.

   Il lui tendit un formulaire ronéotypé où il avait gribouillé ses noms et qualités.

   Elle examina le papier, puis considéra Leamas.

   - Vous êtes M. Leamas ?

   Ceci n’était pas une question, mais le premier stade d’une longue et fastidieuse enquête sur ses antécédents.

   - Et vous appartenez au Bureau de Chômage ?

   - Non, c’est le Bureau de Chômage qui m’envoie.

   - Je comprends, fit-elle, enfin avec un sourire pincé.

 

2/   Résumé

   Leamas arrivait d’un univers polaire où les vies humaines sont autant de pions. A manœuvrer, à risquer, à sacrifier. Il les avait vus autour de lui tomber un à un, il avait assisté à des destructions systématiques de tout son réseau et rentrait maintenant à Londres sans un seul homme, accablé, vidé, fini. Comme un loup à qui on a limé les crocs.

   Mundt lui avait arraché les siens…

   Dès lors, il sombre dans l’abjection et semble se perdre tout à fait. Mais que ferait un agent secret pour se venger, même s’il sait que tout cela n’est qu’un jeu, un jeu meurtrier, imbécile, car, enfin de compte, l’idéal des uns et les méthodes des autres se valent.

   Mensonges, duperies, trahisons… dans cette froide grisaille voici pourtant que perce une lueur. Et la machine la mieux conditionnée, l’agent le plus endurci a parfois besoin de la chaleur d’un contact humain, même si cela doit le mener devant les mitrailleuses…

   Et Leamas ne savait pas qui était Mundt.             

 

Descriptif

Editions Gallimard année 1964 647, Etat général Moyen, couverture souple, tranche et dos moyennement passés et marqués, intérieur assez frais avec de petits accrocs, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion broché grand format de 14,2x20,7 cm, 240 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser