LE DUBE Aude – La mer intérieure

Réf: rf-cbadmi
2,00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Recueil de nouvelles

Extrait

1/   Dans ce livre

- Le manuscrit de la mer morte

- La vasière

- L’enfant du placard

- Les estivants

- Monsieur Raymond

- Louis Merlin

- La métamorphose

- Le basculement

- De la structure des diamants

- Siam

- Quinze années d’absence

- Le sommeil

- Manille

 

2/   Les estivants

   Les premiers locataires se présentèrent au jour dit.

   La voiture s’arrêta devant la grille de la maison et, pendant un temps qui me parut interminable, personne n’en sortit. Je ne pouvais voir, de l’endroit où je me trouvais, que le visage de la femme, à la place du passager, tordant le cou pour mieux examiner les lieux. Puis sa main produisit une feuille de papier portant probablement notre adresse. Le poing rageur de l’homme frappa plusieurs fois le volant. Il va sans dire que je n’entendais pas un mot.

   La scène me revient avec une netteté et une précision de détails presque irréelles.

   Cet incident me rappela celui des lunettes. Pour la première fois, des étrangers pénétraient dans mon univers quotidien. L’ampleur de leur dépit me cingla. Soudain, ma vie se reflétait dans leur regard et j’en mesurais la médiocrité. J’eus honte sans que pourtant le comique de la situation m’échappât. J’étais toute cruauté et vengeance. Tout mépris aussi pour ces pauvres ignorants qui ne sauraient jamais rien de l’envol des mouettes et de l’ombre majestueuse des grues du port de commerce.

 

3/   Résumé

   D’un côté il aura l’ombre.

   On y mettra la laideur de Charles et la vasière de sa ville portuaire, lieu d’échouages et d’échecs. On ajoutera les nuits de la mère Dantec devant le téléviseur muet, la location saisonnière d’un taxi parisien et toujours présente, la lancinante souffrance d’un enfant mal aimé.

   De l’autre côté, celui de la lumière, il y aura le basculement des navires derrière la ligne d’horizon, monsieur Raymond, diamantaire en chambre, les rayonnages des bibliothèques de la lettre A à la lettre H, le goût du thé dans un samovar de Sakhaline, et surtout, Louis Merlin, maître des mots et des voyages, dont le secret bouleversera la vie de Charles.

   Allant de l’un à l’autre dans un rythme de marée, résonnera la voix du narrateur chargée de tendresse et d’impitoyable lucidité.

   Et puis, tout s’enchevêtrera : passé et présent, ici et ailleurs, amour et mort, ombre et lumière. Tout trouvera sa place au-delà des regards, au cours d’un voyage qui mènera Charles aux confins de sa mer intérieure.

 

Descriptif

Editions Coop Breizh année 1995 ISBN 2909924491, Bon Etat général, couverture souple, tranche et dos légèrement passés et marqués, intérieur frais, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion broché moyen format de 13,2x20,2 cm, 128 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser