Albin Michel
PROMO

LE VARLET Brigitte – L’œil du perroquet

Réf: rf-amblvop
2,80 € TTC
4.00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Extrait

1/   Au fur et à mesure qu’il avançait, une fièvre s’emparait de lui. Il ressentait avec une impatience brutale l’intrusion des voitures et des tracteurs dont la marche étouffait les autres bruits. Il tressaillit quand le facteur en fin de tournée le rattrapa sans bruit, en roue libre, et le salua.

   Dans le silence retombé, chaque vibration lui parvenait claire comme un cristal, épurée, faisait écho dans sa tête.

   Soudain, à un virage, Cécile parut. Tête baissée, perdu dans ses pensées, il ne l’avait pas entendue venir. Elle le croisa. En même temps, ils se retournèrent. Elle le fixait comme une princesse outragée foudroie un sujet négligent. Quand elle le sentit subjugué, elle poursuivit sa route, la bicyclette tanguant sous l’effort.

   Assourdi par le sang qui lui battait aux oreilles, il la suivit des yeux. Quand il se reprit, elle avait disparu. Vision furtive, rien qui justifiât la clameur sauvage qui envahit Malabrègue.

   « Je déraille, se dit-il. Ce n’est quand même pas cette gamine impubère qui me met le feu au sang ! ». Reprenant sa route, il ironisait : « Je ne suis pas un satyre qui court après les fillettes et se met les pandores sur le dos. Bah, ça me passera, comme un coup de lune. »

 

2/   La mère et la fille, s’assirent sur la murette qui bordait la terrasse. La lampe de la bibliothèque projetait une lueur pâle sur les cailloux.

   - Il devrait fermer, ça fait entrer les bestioles, murmura-t-elle.

   - De quoi tu t’occupes ? Tu vois bien qu’il ne te demande pas ton avis.

   - A ton âge, on ne peut pas comprendre. C’est un monsieur, il ne vit pas comme nous. Il ne raconte pas sa vie à tout le monde.

   - A quoi ça t’avance de te retrouver avec un homme qui ne te parle même pas ?

   - On n’a pas arrêté de parler pendant le dîner !

   - Pendant que tu racontais toujours tes mêmes histoires, il pensait à autre chose. Déjà sur les marches de la mairie, il avait retiré son alliance !

   - Elle devait le gêner.

   Autour de son doigt, Amanda tournait la sienne. Malabrègue avait refusé qu’y soient gravés leurs noms ou même une date.

   - On s’embête à rester ici, sans rien faire, grogna Cécile.

   - Viens, on va se promener.

   Au bas des trois marches qui descendaient de la terrasse, elles firent quelques pas hésitants, vers une étroite éclaircie.

   - Ces arbres si près de la maison, ça abîme les toits et ça fait entrer l’humidité, murmura Amanda, comme s’il risquait de l’entendre.

   - Tu devrais savoir qu’il ne voit pas les choses comme toi.

 

3/   Résumé

   Après trente ans passés en Asie, Jean Malabrègue revient dans sa propriété du Périgord. Le jour où il rencontre Cécile, une adolescente qui vit seule avec sa mère, sa vie bascule. Très vite ces trois personnages qui n’ont apparemment rien en commun se retrouvent liés en un jeu pervers et tragique, dont Malabrègue tire les fils jusqu’à les rompre. Dans le puzzle de son enfance, un perroquet à l’œil perçant régnait sur une jungle naïve, lui donnait sens et unité. Quel regard lui permettra aujourd’hui de comprendre l’engrenage des passions exacerbées, d’en sortir sans drame ?

   Roman de mœurs où l’on retrouve le Périgord noir cher à Brigitte Le Varlet, L’œil du perroquet est aussi un superbe roman d’amour, âpre et sensuel, où l’auteur de Fontbrune brosse deux portraits saisissants, celui d’un homme dominateur et vulnérable, fermé sur ses secrets et ses blessures, et celui d’une adolescente intuitive et sauvage, sorte de blé en herbe, qui s’initie aux jeux de l’amour et des sentiments.

 

Descriptif

Editions Albin Michel année 1992 ISBN 222605703X, Bon Etat général, couverture souple, tranche et dos un peu passés et marqués, intérieur assez frais, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion broché grand format de 14,8x22,3 cm, 312 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser