J'ai lu

LIU Marjorie M. – Mémoire volée

Réf: fh-jal8690
2,50 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Titre original « Shadow touch » Marjorie M. Liu, 2006.

Traduit de l’américain par Patricia RANVOISE

Extraits

1/   C’est le sommeil éternel. Eternel et cependant conscient : le vide absolu. Une torture parfaite, n’est-ce pas ? Je pourrais vous y enfermer pour toujours. J’ai les moyens de vous garder emprisonné si vous n’obéissez…

   Arthur ouvrit les paupières. La voix persista, se fit de plus en plus ténue comme le souvenir d’un cauchemar. Eternel et cependant conscient. Depuis combien de temps ces mots tournaient-ils dans sa tête ? des siècles, lui semblait-il.

   La pénombre l’entourait, aussi douce qu’une couverture. Seule la lueur de la flamme d’une vieille lampe à huile sur la table de chevet l’empêchait d’être totale. Immobile, Arthur balaya la pièce du regard : les murs recouverts de tapisseries rouges ornées de motifs dorés, les draperies assorties suspendues aux colonnes du lit. Un fort parfum de cire et de tabac froid imprégnait l’atmosphère.

   Il n’avait aucune idée de l’endroit où il se trouvait.

   La chambre ne ressemblait pas à une prison. Malgré, ou plutôt à cause de la décoration surchargée, elle lui rappelait les salons russes que fréquentaient ses anciens employeurs : un amoncellement clinquant et hétéroclite d’antiquités qui permettait aux chefs de la Mafia de donner un vernis de classe et de dignité à leurs affaires. Arthur avait toujours détesté ces endroits tape-à-l’œil, même s’il était plus choqué par l’hypocrisie qui leur était associée que par leur laideur.

   « Tu n’étais qu’un tas de muscles, songeait-il, un vulgaire garde du corps. De quel droit juges-tu ces gens ? Tu n’étais pas moins hypocrite qu’eux à jouer les caïds alors qu’en réalité, tu n’étais qu’un fugueur, un orphelin, un paumé. Ta vie entière ressemblait à un mensonge. »

 

2/   La première chose dont Arthur prit conscience en recouvrant ses esprits fut la surface en plastique sous son dos. Puis il perçut une vibration sourde, entendit le cliquetis d’un clavier et d’instruments métalliques. L’air empestait l’antiseptique.

   Les yeux fermés, il se concentra sur l’écho de la table d’examen sur laquelle il était allongé. Il sentit une présence très faible : celle d’un mourant – un homme victime d’une hémorragie interne suite à un terrible accident.

   Arthur était toujours nu. En revanche, la douleur dans a tête s’était évanouie, et les visions qui le traversaient avaient perdu leur caractère envahissant. Bien sûr, les souvenirs incrustés dans les objets lui apparaissaient encore, mais ils avaient cessé de faire partie de lui. En fait, il ne s’était pas senti aussi bien depuis très longtemps. C’était comme s’il avait retrouvé sa jeunesse, cette jeunesse qu’il n’avait jamais vraiment eue.

   « Elena m’a offert ce cadeau ; songea-t-il. Elle a fait beaucoup plus que simplement me soigner. »

   Ce qui était incroyable. Car, aussi étrange que soit sa vie, il n’avait jamais imaginé quiconque capable de réaliser un tel miracle. Était-ce la raison de la curieuse sensation dont il était la proie ? Il avait l’impression qu’un morceau de lui-même lui avait été arraché en même temps que la jeune femme. Cela paraissait insensé d’éprouver un sentiment aussi douloureux de perte à l’égard d’une inconnue.

 

3/   Résumé

   Arthur Loginov possède un don terrifiant : ses mains lui transmettent les pensées de chaque être qu’il touche. Lui, l’ex-caïd de la mafia russe, est désormais enquêteur chez Dirk & Steele, agence d’investigation hors normes qui n’emploie que des détectives dotés de pouvoirs paranormaux. Sur la piste d’un psychopathe, Arthur tombe dans le piège tendu par une inquiétante organisation, le Consortium. Séquestré dans une étrange clinique, il se rend vite compte qu’il n’est pas le seul prisonnier : une certaine Elena a été enlevée en raison de son extraordinaire talent de guérisseuse. D’autres créatures surnaturelles ont également été kidnappées. Conscientes que le Consortium veut se servir d’elles afin de dominer le monde, elles vont devoir ruser et exploiter tous leurs dons afin de contrecarrer ce plan diabolique.

 

Descriptif

Editions J’ai lu 8690 année 2008 ISBN 9782290003183, Assez Bon état général, couverture souple, tranche et dos moyennement passés et marqués, intérieur assez frais, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion broché format poche de 11,3x17,8 cm, 384 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser