J'ai lu

LOEVENBRUCK Henri – Le mystère Fulcanelli

Réf: pt-jal10717
2,50 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis
En rapport avec ce produitAutres produits

Extrait

1/   Elle grogna en fronçant les sourcils. La veille, elle avait acheté un pack de six bières. Thomas et elle en avaient bu quatre dans la soirée – ce qui était déjà un bon score. Elle n’était pas folle : il aurait donc dû en rester deux.

   Mesurant le ridicule de son interrogation, elle ne put toutefois s’empêcher de se demander comment deux bouteilles de bière avaient pu mystérieusement disparaître de son réfrigérateur.

   Il n’y avait que deux explications possibles : soit Thomas s’était relevé dans la nuit et avait terminé le pack à lui tout seul – ce qui était fort improbable -, soit ce matin, à l’aube, il avait emporté les deux dernières bières avec lui sur son tournage, ce qui ne lui ressemblait pas vraiment. D’autant plus qu’il y avait toujours de la bière à disposition pour les techniciens au catering.

   Autre hypothèse, plus fantaisiste : un cambrioleur alcoolique était passé et n’avait emporté que deux bières.

   Par acquit de conscience, Lola souleva le couvercle de la poubelle et découvrit, surprise six cadavres de 1664. Thomas s’était donc bien relevé dans la nuit, et elle n’avait rien entendu.

   Elle secoua la tête, presque amusée. Voilà qu’elle jouait les détectives !

 

2/   Quand il arriva sur la place Emile-Goudeau, il reconnut sans peine la silhouette de la femme qui attendait devant l’entrée de son immeuble. Une belle brune d’une quarantaine d’années, tailleur noir un peu trop chic pour le quartier, visage sombre et silhouette fine. Gabriella Mazzoleni en personne.

   Il la rejoignit, intrigué.

   - Qu’est-ce que vous faites là ?

   La galeriste écarta la mèche de cheveux qui lui fendait le visage.

   - Je vous attendais.

   - Voyez-vous cela ! Et pourquoi donc ?

   - J’aimerais vous proposer quelque chose, inspecteur.

   - Vous le faites exprès ? Je ne suis pas inspecteur.

   Elle sourit.

   - Je sais. Je vous taquine, monsieur Mackenzie. Contrairement à ce que prétendait votre ami hier, je sais même que vous n’êtes plus commandant à la DRCI, si mes sources sont exactes…

   - Ce sont ces mêmes sources qui vous ont donné mon adresse ?

   Elle hocha la tête.

   - L’argent facilite grandement certains aspects de la vie quotidienne. Les relations, par exemple.

 

3/   Résumé

   Un meurtre dans une vieille église de Séville… Un assassinat dans une bibliothèque parisienne… Un ancien manuscrit dérobé… Le lien entre ces affaires : Fulcanelli, le nom d’un mystérieux alchimiste du XXe siècle. Depuis près de cent ans, chercheurs et historiens tentent de découvrir qui se cache derrière cet énigmatique pseudonyme.

   En acceptant de mener l’enquête, Ari Mackenzie, ancien commandant des services secrets, plonge dans les milieux ésotériques du siècle dernier. Mais on ne pénètre pas les mystères de la pierre philosophale sans en payer le prix !

   « Henri Loevenbruck a été l’un des premiers, en France, à pratiquer un mélange où se côtoient Umberto Eco, Arturo Pérez-Reverte et Iain Pears… »

Le Figaro Littéraire

 

Descriptif

Editions J’ai lu 10717 année 2014 ISBN 9782290091814, Assez Bon Etat général, couverture souple, tranche et dos un peu passés et marqués, tranche incurvée,  intérieur assez frais, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion broché format poche de 11,2x17,8 cm, 512 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser