J'ai lu

LOWELL Elizabeth – L’insoumise

Réf: re-jalrap4196
1,50 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis
En rapport avec ce produitAutres produits

Titre original « Untamed »

Traduit de l’américain par Christine MARIE

Extrait

1/   Campé sur le seuil de la salle destinée aux bains, Simon observait son frère qui, depuis son retour de la fauconnerie, était d’humeur maussade. La nouvelle qu’il ne rencontrerait sa femme que le lendemain n’avait fait qu’exaspérer cet état.

   - Voilà donc le quartier des femmes, soupira Dominique avec dégoût.

   Poings sur les hanches et cape noire rejetée en arrière, il détailla la pièce du regard. Un vif courant d’air provenait de la gouttière qui descendait vers les douves. Aucune teinture ni aucun panneau de bois ne décorait les murs de pierre et le baquet était plus adapté à la taille d’une femme qu’à celle d’un homme. L’eau bouillante emplissait la pièce d’une tiède vapeur.

   - Pourquoi, par les feux de l’enfer, a-t-on placé le seul et unique bain ici, dans le quartier des femmes ? tempêta-t-il.

   - John n’a jamais quitté sa contrée, dit Simon, placide. Il n’a jamais eu la chance et le plaisir d’apprendre les bonnes manières des Sarrasins. Il imagine sans doute que les ablutions menacent sa virilité.

   - Tudieu ! Était-il juste bon à faire des bâtards à travers toute la campagne du temps du vivant de sa femme ?

   Avisé, Simon n’ajouta rien.

   - Le mur des communs n’est pratiquement fait que de bois, poursuivit son frère. La salle d’armes n’est qu’un tas de rouille, les champs sont à peine labourés, les citernes sont de véritables passoires, l’herbe ne repousse guère dans les pâturages, les mares sont envahies de mauvaises herbes, les fossés ne pas nettoyés et il n’y a pas même un lapin de garenne pour agrémenter nos assiettes d’un peu de viande !

 

2/   Un silence sacré régnait dans la chapelle où embaumaient encens, parfums et cire d’abeille. Les bancs eux-mêmes, récemment astiqués, brillaient de mille feux. Des myriades de chandelles lançaient leur flamme vers le plafond ; riche broches, colliers, cercles, ceintures et bagues scintillaient à cette danse de lumière et parsemaient d’étoiles le lieu saint.

   Barons écossais, nobles saxons, seigneurs normands et chevaliers de tous rangs se trouvaient assemblés là, débordant de méfiance.

   Dominique scruta la foule du regard et repéra sous les manteaux moult épées d’apparat dans leur fourreau orné de pierres précieuses. Mais d’autres, semblables à la sienne, luisaient du froid éclat du métal assassin.

   Personne n’osait venir près de lui. Il inquiétait, terrorisait.

   Simon, qui connaissait bien son frère, s’approcha.

   - Tout le monde est prêt, sauf la future mariée, murmura-t-il discrètement.

   Dominique hocha la tête puis demanda :

   - Le prêtre a-t-il émit des objections ?

   6 Il s’est plaint que le chœur était bondé. Je lui ai fait comprendre que nous ne pouvions faire autrement. Je ne pouvais empêcher mes hommes de s’asseoir parmi la noblesse, n’est-il pas vrai ?

   Le ton ironique de son frère tira un sourire à Dominique.

 

Descriptif

Editions J’ai lu Roman aventure et passion 4196 année 1996 ISBN 2277241962, Bon Etat général, couverture souple, tranche et dos un peu passés et marqués, pages un peu jaunies, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion broché format poche de 11,2x17,8 cm, 320 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser