France Loisirs

PAGANO Emmanuelle – Les mains gamines

Réf: rf-flepmg
2,00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Extrait

1/   Notre médecin a souri. C’est une bête, sûrement un perce-oreille, ou une blatte. Bien sûr qu’ils entrent, les perce-oreilles. Je croyais que c’était une légende. Mais non. Toutes les petites bêtes entrent. C’est ridicule comme accident.

   Elle s’agite et c’est douloureux. Cette douleur a un joli nom, une otalgie. Elle ne trouve pas la sortie, la bête, et moi je deviens folle. Elle s’obstine sur le tympan. Elle ne sait pas faire marche arrière.

   Il m’a dit de rentrer chez moi, et de me faire couler de l’eau minérale tiède dans le conduit, pour déloger l’insecte, de rester calme. Il ajoute si ça ne marche pas, revenez me voir.

   La réception, ce week-end. Il ne se rend pas compte. Toute l’organisation de ces retrouvailles crétines avec cette otalgie que si ça continue folle, oui, je vais devenir folle, tellement ça me fait un mal qui bouge.

 

2/   Sur les fraysses, en dehors du village, à l’abri de la bise et des on-dit, le lever de soleil est toujours synchro au début de l’automne, juste en face. De la route, on voit la maison se détacher dans l’adret toute violacée dans le rose confondant des murets.

   Le mauve du soleil naissant est une particularité du pays, comme un microclimat, mais pour les couleurs. Une sorte de microcoloration en violet de la terre et de toutes les choses du dehors, au soleil levant. Une aube exceptionnelle. Un peu dérisoire aussi.

   Ma petite-fille dit que c’est comme dans Martine, ces histoires kitsch qu’elle a découvertes il y a trois ans au grenier, et dont elle s’est goinfrée jusqu’au dégoût.

   Ce sont des livres que j’achetais en cachette pour Claude.

 

3/   Résumé

   Dans la cour de l’école, une année durant, une petite fille a subi les assauts quotidiens des garçons de sa classe de CM2. Des mains sales et cruelles, sauvages comme peuvent l’être les enfants entre eux.

   Des adultes ont vu qui n’ont rien dit.

   La petite fille n’a pas crié, mais trente ans plus tard, elle n’a pas oublié. Dans sa poche, un carnet où elle va se venger en mots fulgurants : écrire est violent que crier.

   Par leurs voix, quatre femmes, toutes liées de près ou de loin au drame, vont briser le silence, ouvrir les lèvres, déboucher les oreilles, déterrer le secret.  

 

Descriptif

Editions France Loisirs année 2009 ISBN 9782298021530, Bon Etat général, couverture souple, tranche et dos légèrement passés et marqués, intérieur assez frais, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion broché format poche de 11,2x18,2 cm, 192 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser