Plon
PROMO

PENDLETON Don – L’Exécuteur 18, Tempête au Texas

Réf: pt-pe18
0,84 € TTC
1.20 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Titre original « Texas Storm »

Traduit de l’américain par Mike MARSHALL

Extrait

1/   Le repli fut terrifiant. Grimaldi avait immobilisé son petit avion à une trentaine de mètres des débris du bâtiment en flammes, et des flammèches brûlaient sur la piste. Il avait tourné l’appareil afin de pouvoir décoller en vitesse sur une courte distance.

   Bolan avait traîné, l’opposition s’organisait. Il lui fallut descendre deux types en jeans qui s’étaient accrochés à l’échelle, avant de pouvoir hisser la fille évanouie dans les bras du pilote ; ensuite Grimaldi lança le petit appareil le long de la piste, poursuivi par les balles des vaincus, tandis que Bolan s’accroupit avec la fille entre les sièges.

   Ils décollèrent juste à temps pour raser (de trois centimètres) le sommet de la clôture. Ensuite un derrick se dressa subitement devant eux et Grimaldi tira brutalement sur le manche pour éviter encore à quelques centimètres près les poutrelles d’acier. Il vira à l’est et grimpa rapidement.

   Il passa la main sur son front, soupira et marmonna :

   - Tu prends trop de risques…

 

2/   Bolan avait établi son camp dans un Holliday inn sur la route 20, entre Big Spring et Abilene. Il y avait loué une chambre quelques jours plus tôt, avant d’entreprendre la reconnaissance du territoire texan.

   Il y arriva au volant de la Ford Econoline qu’il avait déguisée avec des décalcomanies d’une société pétrolifère fantôme, juste à temps pour échapper au contrôle d’un barrage routier que les policiers mettaient en place sur la route d’Etat.

   Le motel se trouvait à quelques centaines de mètres du barrage.

   Bien entendu, Bolan avait prévu les ennuis que lui procurerait la fille mais il n‘avait pas cru que les flics bougeraient aussi rapidement.

   Il rangea la camionnette devant la porte de sa chambre du rez-de-chaussée, entra dans le hall de réception, passa dans le petit restaurant.

   Il acheta du café chaud à emporter et quelques pâtisseries danoises, gagna sa chambre. Ensuite il y amena la fille, recouverte de la tête aux pieds d’une couverture, la portant comme un sac de linge sale sur l’épaule.

   Personne ne le remarqua car il n’y avait pour ainsi dire personne dans le coin à cette heure. La plupart des lève-tôt était partie et les autres clients du motel dormaient paisiblement dans leur chambre ou prenaient le petit déjeuner dans le restaurant ; les femmes de ménage ne s’étaient pas encore manifestées.

 

Descriptif

Editions Plon L’Exécuteur 18 de 1977 ISBN 2259003087, Etat général Moyen, couverture souple, tranche et dos myennement passés et marqués, pages jaunies, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion broché format poche de 11,2x17,7 cm, 244 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser