Vaugirard/Gérard de Villiers/Vauvenargues

PENDLETON Don – L’Exécuteur 259 Le sang du repenti

Réf: pt-ve259
2,00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Attention à la fausse mention Adapté de l’américain par Urban Aeck. Ce roman est bien français. Urban Aeck est le pseudonyme commun à plusieurs auteurs qui ne sont pas les meilleurs écrivains de cette série… loin de là.

Extrait

1/   Dans une demi-seconde…

   Et l’explosion. Incrustée dans le sous-sol poussiéreux, des cymbales plein le crâne et ses poings serrant le M-203, Pedro Chavez vit nettement l’impact. Et l’éclair aveuglant. Il ferma les yeux, les rouvrit aussitôt. Des éclats lumineux cisaillaient l’air brûlant, s’éparpillant en tous sens dans un concert de détonations sèches aux accents décalés, insolites. Comme le spectacle. Surprenant. Car il aurait dû voir l’avant de l’énorme engin se désintégrer sous la charge dévastatrice de la 40x46 mm OTAN. Au lieu de cela, l’explosion semblait avoir eu lieu une demi-seconde avant l’impact. Un instant aveuglé, il referma les yeux, les rouvrit, sentit ses boyaux se tordre. Crevant le nuage de poussière, le monstre d’acier continuait d’avancer. Intact.

   Une sorte de mobil-home noir, massif, qui fonçait droit sur lui. Pedro Chavez hurla :

   - Bordel de …

   La suite lui resta dans la gorge. Il allait mourir, c’était une certitude. A travers la poussière, il vit la tourelle pivoter au sommet du mobil-home, pointant sa tuyère vers le gros Ford qui lui servait de refuge. Dans un réflexe fulgurant d’instinct de conservation, il roula sur lui-même, le M-203 toujours au poing. Halluciné, alors qu’il achevait son mouvement contre la carrosserie de l’autre camion, i vit une langue de feu jaillir du tube de la tourelle, et une comète étincelante fusa en chuintant droit vers le Ford. Il y eut une explosion démente, un souffle dantesque plaque Chavez au sol et, dans une orgie de débris et d’éclats, le véhicule et les gars réfugiés derrière se volatilisèrent dans l’espace.

 

2/   - Une règle sacro-sainte chez les pourris de ton espèce, enchaîna l’Exécuteur, impitoyable. Tout se règle de compte bancaire à compte bancaire, de paradis fiscal à paradis fiscal.

   Ces refuges, Bolan les savait nombreux. De plus en plus. On parlait du Liechtenstein en Europe Occidentale, mais surtout des Caïmans et de quelques autres, beaucoup plus opaques, comme le Sud-Est Asiatique et dans certains pays d’Europe de l’Est. Depuis quelque temps, on subodorait également la collusion fiscale de certains Etats d’Amérique du Sud… nouveaux alliés de l’Iran, de Cuba et de Moscou.

   - Tu vois, Diego, dit encore l’Exécuteur en hochant la tête, ni ton minable rejeton, ni l’ordure que tu es n’aviez rien à me vendre. Alors…

   - Hé ! No ! Espere ! Attends, je…

   Sans qu’il ait eu le temps de voir le canon de l’énorme Automag 44 se redresser une nouvelle fois, sans même qu’il ait pu entendre l’assourdissante détonation, Diego Armandariz sentit sa tête si violemment rejetée en arrière qu’il eut l’impression, le temps d’une milliseconde, qu’elle s’arrachait de ses épaules. C’était presque ça. Entrée par le front qu’elle éclata en partie, la monstrueuse ogive blindée et spécialement taillée dum-dum à son extrémité, elle était ressortie par son occiput, emportant dans sa course infernale la moitié de la boîte crânienne… et de sa cervelle. Une cervelle crasseuse, comme l’âme de son propriétaire.

 

Descriptif

Editions Vauvenargues Hunter L’Exécuteur 259 année 2009 ISBN 9782280195072, Assez Bon état général, couverture souple, tranche et dos un peu marqués, intérieur frais, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion broché format poche de 11,2x17,8 cm, 222 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser