Plon

PENDLETON Don – L’Exécuteur 35 Mercredi des cendres

Réf: pt-pe35
1,50 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Titre original « The Executioner : Wednesday’s wrath »

Traduit de l’américain par F. GUIRAMAND

Extrait

1/   Bolan concentra alors son attention sur le salopard maniaque vêtu d’une blouse de vinyl transparent toute éclaboussée de sang – un type d’une cinquantaine d’années, grand, mince, pas mal de sa personne, avec des tempes grisonnantes assez smart, et plutôt bien fringué sous ladite blouse.

   - Je puis vous expliquer, déclara le grand maître ès saloperie.

   Pas vraiment une voix de maniaque ; il parlait calmement, civilement même, comme s’il n’avait rien à faire avec l’immonde besogne sous son nez.

   - Tant mieux pour ta pipe, répliqua Bolan en déchargeant une rafale dans l’épaule du pourri.

   Le mec poussa un hurlement et s’empara d’une jolie lame sur la table à côté de sa victime. L’Automag cracha une seconde fois, lui soufflant le poignet, pour une troisième, en plein dans le genou.

   Le grand maître ès saloperie s’effondra sur le plancher, gémissant, gueulant, implorant une miséricorde qu’il n’était pas près de trouver. Il tressautait dans son jus rougeâtre et gluant, tout en réclamant, d’une voix qui ne ressemblait plus à grand-chose, une pitié dont il n’avait certainement jamais gratifié ses semblables.

 

2/   Il ne voulait pas que l’on découvre ces cadavres tout de suite. L’heure tournait, la journée était déjà bien avancée, et il désirait maintenant chevaucher le sommet de la vague. Avec un peu de chance, en fait de vague, ce serait peut-être la marée. Une grande vague purificatrice.

   La caravane de guerre et la force de frappe fédérale de Brongnola n’allaient pas tarder à se retrouver au point névralgique.

   Oui, d’ici une heure, tous les acteurs seraient réunis sur la scène.

   Mais la marée montait de plus en plus rapidement, et Bolan sentait l’eau à flot, et un peu avant aussi, pour garder la situation bien en main. Et les ailes de Grimaldi allaient lui être fort utiles. Pourtant en cet instant précis, Bolan ne se faisait guère d’illusions : les ailes de la libellule n’avaient rien à voir avec celles de la colombe. Elles n’apportaient pas la paix. Dieu fasse au moins qu’elles maintiennent l’allure.

   Sinon… Eh bien sinon la seule possibilité serait de rester dans l’ombre encore un peu.

   Une ombre remplie des dangers les plus infernaux.

 

Descriptif

Editions Plon L’Exécuteur 35 année 1982 ISBN 2259008917, Assez Bon Etat général, couverture souple, tranche et dos un peu marqués et passés, pages jaunies, tranche un peu oblique, tranches des pages moyennement salies, livre broché d’occasion format poche de 11x17,8 cm, 224 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser