10/18

PETERS Ellis – frère Cadfael fait pénitence

Réf: pt-1018gd2619
2,50 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Titre original « Brother Cadfael’s penance » Ellis Peters, 1995

Traduit de l’anglais par Claude BONNAFONT

Extrait                         

1/   une fois passé Saint Gilles, lorsque la ville et sa porte principale furent derrière eux et que surgit à l’horizon la ligne de crête du Wrekin, le cœur de Cadfael put accéder à une douce résignation et s’ouvrir en toute bonne grâce à ce qui pourrait arriver. Les consolations ne manquaient pas. Au seuil de décembre, les champs verdoyaient toujours, l’air était doux, tranquille, il montait un bon cheval et chevaucher près de Hugh était un plaisir agrémenté de souvenirs partagés. La grand-route était sûre et dégagée et l’itinéraire qu’ils devaient emprunter leur était familier à tous deux, du moins jusqu’à la forêt de Chenet. Hugh avait fixé le départ trois jours avant l’ouverture officielle du conseil.

   - Ainsi nous allons pouvoir flâner agréablement sur la route, dit-il, et arriver là-bas en avance. Je pourrai dire un mot à Robert le Bossu avant le début de la session. Il se pourrait même que nous tombions sur Ranulf de Chester lorsque nous nous arrêterons demain à Lichfield. J’ai entendu dire qu’il a un ultime conseil à glisser à l’oreille de son demi-frère de Lincoln. Guillaume garde l’œil sur leurs conquêtes à tous deux dans le nord tandis que Ranulf s’est fait annoncer à la conférence de Conventry avec une modestie affectée.

   - Il serait très avisé de ne pas y faire étalage de ses succès, comment Cadfael d’un ton songeur. Beaucoup de ses ennemis y seront rassemblés.

 

2/   - J’ai quelque chose à redire à cela, déclara l’impératrice en haussant le ton. Il était convenu, grâce à l’émission de sauf-conduits par les deux partis, que nous pourrions nous rassembler sans crainte. Quels que soient les événements survenus ici, ils ne peuvent rompre ce pacte. Je suis arrivée avec une suite qui comprend un nombre précis de gens et j’entends repartir demain avec le même nombre car tous étaient couverts par un sauf-conduit et nul forfait ne peut être retenu contre eux, ni contre ce jeune écuyer, ni contre un autre. Touchez-le, votre geste sera illégal. Mettez dans les fers, vous serez parjures et déshonorés. Nous partons demain, aussi nombreux que nous sommes venus.

   Là-dessus, repoussant avec décision ceux qui lui barraient le chemin, elle s’avança, tendit vers Yves une main impériale et frôla dédaigneusement de sa manche le bras tendu de Philippe. Livide, le garçon obéit à son geste et fit demi-tour pour la suivre dans la direction qu’elle indiquait. Les spectateurs reculèrent pour lui livrer passage. Cadfael la vit tourner la tête pour sourire à son escorte et s’étonna que le visage blême du garçon lui rendit un regard aussi vide, dénué de gratitude, d’adoration ou de joie.   

 

Descriptif

Editions 10/18 Grands détectives 2619 année 2005 ISBN 2264032979, Bon Etat général, couverture souple, tranche et dos un peu passés et marqués, intérieur frais, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion broché format poche de 10,8x17,8 cm, 320 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser