France Loisirs

RUFIN Jean-Christophe – Check-point

Réf: rf-fljcrcp
4,00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Extrait

1/   Vauthier, l’homme des feux, avait allumé un réchaud à gaz. Il brûlait mal et la casserole pleine d’eau était noircie par les flammes jaunâtres qui léchaient ses flancs. Alex coupait des tranches dans le gros pain qu’ils avaient acheté la veille dans un village. Lionel roulait sa première cigarette, les mains tremblantes, assis sur une pierre.

   Seul Marc, comme à son habitude, se rasait, torse nu au-dessus d’une bassine en plastique. Ses cheveux noirs qu’il tenait courts poussaient dru, et le matin son visage était bleu de barbe. Il avait déroulé une trousse de toilette kaki munie d’un petit miroir et l’avait accrochée à branche. Maud évitait de le regarder. Elle n’aimait pas les tatouages qu’il avait sur les bras et qui représentaient des serpents et des armes.

   Vauthiers jetait de temps en temps des coups d’œil mauvais du côté de Marc. Lui qui ne se lavait jamais avait l’air de regarder comme une provocation les ablutions en public de ce corps musclé.

 

2/   Le mur qui isolait les deux anciens militaires du reste du groupe était tombé. Maud nota pendant le petit déjeuner que Marc et Lionel s’adressaient la parole, ce qui était inhabituel. Elle imagina que dans le camion de tête, Vauthier devait bouder à l’arrière sur sa couchette mais qu’entre les deux conducteurs la tension avait baissé. Alex était, lui aussi, de très bonne humeur. Il avait pris le premier tour au volant. Maud avait réussi à capter une station sur la vieille radio du camion. Une musique, venue d’on ne savait où, emplissait la cabine de mélodies sirupeuses qui convenaient assez bien à leur état d’esprit, à la fois serein et rigolard.

   Rien, en apparence n’avait changé, ils conduisaient les mêmes bahuts déglingués, couverts des mêmes autocollants marqués au logo de La Tête d’ Or. Pourtant, c’était comme, si soudain, cette mission était devenue la leur. Ils avaient décidé de son but et assumé ensemble un risque que personne ne leur avait imposé. Ils ne savaient pas plus qu’avant ce qui les attendait mais il leur semblait que, désormais, ils ne subiraient plus les événements de façon passive.

 

3/   Résumé

   Maud, vingt et un an, cache sa beauté et ses idéaux derrière de vilaines lunettes. Elle s’engage dans une ONG et se retrouve au volant d’un quinze tonnes sur les routes de la Bosnie en guerre.

   Les quatre hommes qui l’accompagnent dans ce convoi sont bien différents de l’image habituelle des volontaires humanitaires. Dans ce quotidien de machisme, Maud réussira malgré tout à se placer au centre du jeu. Un à un, ses compagnons vont lui révéler les blessures secrètes de leur existence.

   L’aventure de Maud éclaire un des dilemmes les plus fondamentaux de notre époque. A l’heure où la violence s’invite jusqu’au cœur de l’Europe, y a-t-il encore une place pour la neutralité bienveillante de l’action humanitaire ? Face à la souffrance, n’est-il pas temps, désormais, de prendre les armes ?

 

Descriptif

Editions France Loisirs année 2016 ISBN 9782298109474, Bon Etat général, couverture souple, tranche et dos légèrement passés et marqués, intérieur frais, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion broché grand format de 12,7x20,5 cm, 402 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser