Editions du Rocher

SIMONEY Bernard – Moïse le pharaon rebelle

Réf: rf-edrbsmpr
5,00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Extrait

1/   Cette fois, la terreur fut à son comble. Les deux sages-femmes égyptiennes, catastrophées, ne pouvaient plus rien faire. Huit jours plus tard, il y eut une nouvelle naissance, dans le foyer d’Amram. Madrali veillait. Dès que la femme, Jokébed, fut sur le point d’accoucher, il força la porte de sa demeure, accompagné d’une petite armée. Malgré les protestations des villageois, ils chassèrent les accoucheuses et les amies du foyer, ne conservant près de la parturiente qu’une vieille femme terrifiée, qui l’aida à mettre son enfant au monde. Jokébed eut à peine le temps de voir qu’il s’agissait d’un garçon. Sans aucune pitié pour les hurlements de détresse, Madrali lui arracha le bébé, l’enveloppa dans une couverture, et l’emporta. Amram se jeta sur les soldats, suivi d’une dizaine de ses compagnons. Mais les soldats dégainèrent leurs épées et les frappèrent. Trois hommes, dont Amram, furent gravement blessés.

   Lorsque les soldats emportèrent l’enfant, une foule en colère les suivit. Mais les archers se mirent en position et décochèrent quelques nuées de flèches. Deux hommes s’écroulèrent, la poitrine transpercée. Furieux et impuissants, les Apirous durent se contenter de suivre les guerriers à distance.

   Le sinistre cortège se dirigea jusqu’au fleuve. Sans manifester la moindre émotion, Madrali saisit le nouveau-né vagissant et lui brisa la nuque d’un coup sec, sous l’œil indifférent de ses soldats. Puis il le projeta au loin. Le petit cadavre s’enfonça dans les eaux sombres du fleuve. Des remous convergèrent vers l’endroit où il avait coulé. Les crocodiles, fils de Sobek, allaient effacer toute trace du crime.

 

2/   Résumé

   En 1226 avant J.C., à Pi-Ramsès, alors capitale de l’Egypte, naît un enfant nommé Maseaya, petit-fils du grand Ramsès II. Une prédiction faite à sa mère, la princesse Takhât, lui révèle que son nom perdurera par-delà les millénaires. Takhât, qui déteste son mari, le prince Nefersethrê, un être cruel et brutal, en déduit qu’il est destiné à renverser son père pour devenir un pharaon encore plus puissant que Ramsès II lui-même. Elle l’élève dans cet esprit. Ainsi apparaît une haine terrifiante entre le père et le fils. Maseaya, élevé par une nourrice Apirou, se lie avec ce peuple semi-nomade, ancêtre des Hébreux.

   Lorsque Nefersethrê accède au trône sous le nom de Séthi II, Maseaya s’oppose à lui et se proclame pharaon sous le nom d’Amon-Masesa. Il ne règnera que deux ans. Vaincu par son père, il quitte l’Egypte et se réfugie au pays de Madian. A la suite d’une révélation extraordinaire, une force inconnue le pousse à retourner à Pi-Ramsès pour sauver les Apirous, exploités par le sanguinaire Sethi II. Alors commence une épopée prodigieuse en quête d’une terre d’accueil promise, selon une ancienne légende apirou, par leur dieu Yahvé.

   Etayé par les travaux de deux historiens, Rof Krauss et Emmanuel Anati, ce roman épique propose une vision différente de la légende Moïse. Il dévoile le véritable itinéraire de l’Exode et apporte des explications rationnelles aux épisodes fantastiques de la Bible, comme le buisson ardent et la traversée de la mer des Roseaux. Mais ce récit initiatique, qui suggère une interprétation nouvelle et moderne des Dix Commandements, basée sur l’Humanisme, est aussi un réquisitoire contre l’intégrisme et l’intolérance.

 

Descriptif

Editions du Rocher année 2002 ISBN 2268044165, Bon Etat général, couverture souple, tranche et dos un peu passés et marqués, intérieur moyennement passé, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion relié grand format de 15,6x24,2 cm, 396 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser