J'ai lu

VAN VOGT Alfred E. – L’empire de l’atome

Réf: sf-jal418
2,00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Titre original « Empire of the atom » A.E. VAN VOGT, 1956.

Traduit de l’américain par Pierre BILLON

Extrait

1/   Le savant Alden n’était pas un homme sujet aux pressentiments. Aucun nuage ne venait troubler son esprit tandis qu’il se dirigeait lentement vers le temple Raheini. La mâtinée était étincelante. Le soleil brillait au firmament. Une brise légère soufflait le long de l’avenue des Palmiers qui s’étendait noblement par-delà sa nouvelle demeure. Son esprit était comme de coutume un kaléidoscope intime de douces réminiscences et il savourait la joie du simple savant de province qui, en dix ans à peine, était devenu le chef du temple de Raheini.

   Sa mémoire ne présentait qu’une faille légère et qui était la raison véritable de sa rapide promotion. Il y avait de cela plus de onze ans, il avait fait remarquer à l’un de ses jeunes collègues que, puisque les dieux de l’atome avaient cédé aux humains certains secrets de la puissance énergétique, il serait peut-être avantageux de les cajoler plus avant, en ayant recours aux méthodes expérimentales, afin d’en obtenir de nouveaux. Après tout, il y aurait peut-être une parcelle de vérité dans les vagues légendes qui parlaient de cités et de planètes resplendissantes d’énergie atomique et de lumière. Alden frissonna involontairement à cette brève évocation. Ce n’est que petit à petit qu’il s’était rendu compte de l’énormité du blasphème qu’il venait de proférer. Et lorsque, le lendemain, le jeune collègue l’avait froidement informé qu’il avait rapporté son propos au chef des savants – il avait cru voir s’écrouler tous ses espoirs.

 

2/   Il se trouva tout essoufflé lorsqu’il parvint au rocher. La chose le surprit désagréablement : « par les quatre dieux de l’atome, pensa-t-il, je me fais vieux. » Il avait soixante-trois ans et, dans deux mois soixante-quatre.

   L’impression s’accentua. Soixante-quatre ans. Il considéra sa grande carcasse. Des jambes de vieux, pensa-t-il, moins vieux peut-être que d’autres hommes du même âge, mais impossible d’en douter à présent : la fleur de l’âge était loin. « Creg avait raison », se dit-il atterré. « Le moment est venu pour moi de me réfugier dans mes retranchements. Plus de guerres, après Mars, si ce n’est défensives. Il faut que je nomme Creg mon héritier et co-Empereur. » C’était là un sujet trop vaste pour l’instant présent. Le mot « héritier » lui rappela l’endroit où il se trouvait. L’un de ses petits-fils nichait là-haut en compagnie d’un précepteur. Il entendait déjà la voix de baryton murmurante de l’homme, une remarque occasionnelle de l’enfant. Tout cela paraissait parfaitement normal et humain.

 

3/   Résumé

   Dans la Maison impériale de Linn, un enfant venait de naître. Mais au lieu de la joie, la consternation régnait dans tous les cœurs : le seigneur Clane Linn était physiquement anormal. C’était un mutant frappé par la malédiction des dieux de l’Atome.

   Pourtant, lorsque les troubles barbares de Czinczar déferleront sur l’Empire, quelques années plus tard, seul le seigneur Clane, l’être exceptionnel qui a maîtrisé les secrets de l’atome, pourra s’opposer à elles.

   Mais que peut un homme seul et trahi de toutes parts contre le courage indomptable des hordes de Czinczar ?

 

Descriptif

Editions J’ai lu 418 année 1975, Assez Bon état général, couverture souple, tranche et dos un peu marqués, pages jaunies, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion broché format poche de 11,3x16,7 cm, 320 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser