J'ai lu

VAN VOGT Alfred E. – Ténèbres sur Diamondia

Réf: sf-jal515
1,50 € TTC
 Hors stock
Ajouter au panier
Description
Avis
En rapport avec ce produitAutres produits

Titre original « The darkness of Diamondia ? » A.E Van Vogt 1972

Traduit de l’américain par France-Marie Watkins

Extrait

1/   Par conséquent, James Marriott devait avoir 40 ans.

   Il paraissait bien son âge. Les excès avaient tracé sur ses joues un fin réseau de couperose. Dès le premier jour de son arrivée, il avait été un grand coureur de jupons. Il avait un jour déclaré et cette phrase figurait dans son dossier : »Les femmes diamondiennes sont trop avides pour se marier. Il faut être un célibataire endurci pour les supporter. »

   Les rapports suivants révélaient qu’il s’était tourné vers les prostituées dès qu’elles avaient envahi les rues après que la guerre civile eut éclaté.

   Chose surprenante, il s’était porté volontaire dans le corps expéditionnaire de la fédération terrestre. Le haut commandement avait été enchanté d’avoir à sa disposition un individu parfaitement entraîné, qui connaissait aussi bien Diamondia. On pouvait donc s’étonner qu’un homme aussi précieux ait échoué dans l’Impasse de Corapo. Et l’empressement avec lequel il faisait à présent boire le lieutenant Lester Bray n’était pas normal.

   Que pouvait-il donc mijoter ? Bray se dit que la question devait être posée. Il le fit, mentalement et ne reçut aucune réponse.

 

2/   - Ce que vous venez de faire à l’instant, dit Morton. Quand vous avez silencieusement appelé vos autres compagnons… J’ai l’impression que vous êtes tous capables de communiquer entre vous par télépathie.

   - Ce n’est pas tout à fait ça, expliqua l’Irsk, en se frappant légèrement le front. C’est mental oui, mais il faut autre chose que le cerveau seul, un secret que nous avons caché aux êtres humains pour une raison que même les Irsks rayés de vert et amis des Diamondiens acceptent sans discuter.

   - Quelle raison ? demanda Morton.

   Il attendit crispé, tandis que l’autre hésitait. Il sentait que son intuition allait être mise à l’épreuve.

   - Les Diamondiens dit brusquement l’Irsk, sont émotionnellement et mentalement trop instables. Ils démoliraient le système. Alors nous ne pouvons le leur dévoiler.

   - J’ai bien l’impression, rétorqua ironiquement Morton que ces temps-ci les Irsks rebelles sont aussi exagérément émotionnels.

 

3/   Résumé

   Le tout nouveau roman de Van Vogt inédit en français, nous présente le conflit qui oppose sur Diamondia les descendants des colons terriens aux guerriers Irsks. Mais le colonel Morton, un émissaire de la terre, découvre bientôt qu’une force extérieure nommée l’Obscurité brouille les cartes.

   Cette force qui semble s’étendre sur toute la planète mélange les esprits des hommes et des extraterrestres et interchange leur personnalité.

   C’est ainsi que le colonel Morton se rend compte qu’il est devenu Lositen, l’Irsk détenteur d’une arme fabuleuse mais aussi Isolina Ferraris, la prostituée et bien d’autres personnages encore.

   Quelles chances lui reste-t-il de dissiper les ténèbres qui recouvrent Diamondia ?

 

Descriptif                                           

Editions J’ai lu 515 année 1974, état général Moyen, couverture souple, tranche et dos un peu marqués et passés avec une cassure sur la tranche, pages moyennement jaunies, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion broché format poche de 11,2x16,8 cm, 256 pages

 



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser