Hachette

BONZON Paul-Jacques – Les Six Compagnons et l’homme des neiges

Réf: j-hbvpjbschn
2,00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Illustrations d’Albert CHAZELLE

Extraits

1/   Quittant le train, nous nous étions enfournés dans ce car beige qui stationnait devant la gare… En route pour Morzine ! A nous seuls, nous occupions plus qu’à moitié la grosse voiture. Pour rester séparés des autres voyageurs, nous nous étions entassés au fond, et Kafi se tenait serré entre mes jambes.

   Pauvre Kafi ! Je tremblais encore à la pensée de ce qui serait arrivé si, par un miraculeux hasard, un signal rouge n’avait pas obligé le train à stopper. M. Mouret s’était d’abord montré très fâché. Il avait presque cru à un coup monté pour emmener mon chien. Mais, il l’avait vite reconnu, c’était trop invraisemblable.

   D’ailleurs Kafi avait su, depuis, se faire pardonner. Durant le voyage, dans le train, il s’était montré si sage, si discret, que le contrôleur ne l’avait même pas aperçu. Heureusement pour moi, qui aurais dû payer sa place.

   « Toutefois, avait déclaré M. Mouret, je ne t’autoriserai pas à le garder avec nous. Tu t’arrangeras pour trouver quelqu’un qui s’occupera de lui pendant ces trois semaines.

    Et, pensant à Mady, il avait ajouté :

   « Ta camarade doit se désoler de l’avoir laissé s’échapper. En arrivant là-haut, tu ferais bien de lui envoyer un mot pour la rassurer. »

 

2/   « Voyons, mes garçons, vous ne paraissez pas en forme ! Est-ce à cause du sommeil qui vous a manqué cette nuit ?

   - Oh ! non, soupira Gnafron, pas du sommeil. Nous nous sommes rattrapés, puisque nous étions encore au lit à huit heures.

   - Vous vous tracassez toujours à cause de cette fillette ?

   - Oui !

   - Bien sûr, ce sauvetage, en pleine nuit, vous a donné des émotions. N’y pensez plus. Réjouissez-vous, au contraire, de penser que, sans vous, elle serait peut-être morte de froid dans la neige. Pour le reste, ce n’est plus notre affaire. Je suis passé à la gendarmerie raconter votre découverte. Si cette fillette erre encore dans Morzine, sans qu’on sache d’où elle vient, on l’aura vite retrouvée… »

   Et d’ajouter en souriant :

   « C’est bien d’avoir le cœur sensible… tout de même, n’oubliez pas que vous êtes ici pour profiter de la neige ; trois semaines sont vite passées »

   D’une tape amicale sur l’épaule, il nous renvoya vers nos camarades qui s’ébrouaient dehors.

 

Descriptif

Editions Hachette bibliothèque verte année 1965, Assez Bon état général, couverture rigide, tranche et dos moyennement passés et marqués, pages jaunies, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion relié format poche de 12,4x17,2 cm, 192 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser