J'ai lu

DAVID Hester – Le livre de Rachel

Réf: re-jal12842
1,50 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis
En rapport avec ce produitAutres produits

Traduit de l’anglais (Inde) par Sonja Terangle

Titre original « Book of Rachel » Esther David 2006

Extrait

1/   Rachel était agitée. Elle faisait des allers et retours entre la synagogue et sa maison ; elle ne savait que faire. Elle voulait que la synagogue puisse renaître, qu’elle résonne des voix des fidèles et de chants liturgiques, comme au bon vieux temps. Elle essayait de se raisonner, la synagogue ne lui appartenait pas, elle était à la communauté. Mais aucun membre ne s’y rendait plus. Les Bné Israël qui habitaient encore sur la côte du Konkan préféraient prier dans des temples plus grands, à Thane, Alibaug, Pen ou Panvel. Plus personne ne venait à Danda.

   La plupart des synagogues de la côte du Konkan étaient fermées, abandonnées. Les administrateurs qui en avaient la charge se perdaient en discussions aussi nombreuses qu’interminables quant à leur avenir, pendant que les bâtisses en question tombaient doucement en ruines ? Rachel entendait régulièrement perler de larcins : des lustres, des ampoules et même des bancs disparaissaient. Elle était bien contente qu’aucun vol n’ait été commis dans sa synagogue – pour le moment.

 

2/   Sur le chemin du retour, Rachel était heureuse.

   Les rizières autour de la maison étaient d’un vert frais comme le sari qu’elle portait au cours de la cérémonie du mehendi, la veille de son mariage.

   Arrivée à la maison, Rachel avait faim. Elle savait exactement ce qu’elle voulait manger : Tandlya chi bhakhri, des galettes de riz. Mais d’abord il lui fallait nourrir Brownie, ainsi que le chat, la chèvre et les volailles. Normalement, elle les nourrissait tôt le matin. Aujourd’hui, exceptionnellement, elle n’avait pas été là pour s’occuper d’eux.

   Elle sortit du lait du réfrigérateur pour Brownie et pour le chat, lança un peu de fourrage à la chèvre et du millet aux oiseaux.

   Elle fit ensuite sa toilette rapidement et s’habilla d’un vieux sari blanc aux liserés verts. Les vieux saris avaient un côté doux et rassurant.  

   Il y avait des chutneys et un bol de Kheer qu’elle avait préparé la veille, mais elle avait envie d’autre chose. Elle se prépara des galettes de riz et choisit un chutney de coriandre pour les accompagner.

 

3/   Résumé

   A Danda, près de Bombay, Rachel est la dernière représentante de la communauté juive. Son mari s’est éteint et ses enfants sont partis vivre en Israël. La vie de Rachel s’organise alors entre la synagogue et les fourneaux, où elle perpétue les traditions culinaires et rend hommage aux saveurs du passé – poulet Kesari, patates tilkout, curry casher. Quand des promoteurs s’intéressent d’un peu trop près à la synagogue, Rachel s’interpose pour préserver le lieu, à la fois emblème de sa foi et lien avec ses ancêtres. Ses plats, au parfum enivrant de cannelle, cumin ou curcuma, qui ouvrent l’appétit et délient les esprits, seront des armes inattendues contre la spéculation immobilière.

 

Descriptif

Editions J’ai lu 12842 année 2020 ISBN 9782290225783, Bon Etat général,  couverture souple, tranche et dos légèrement passés et marqués, intérieur frais, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion broché format poche de 11,2x17,8 cm, 320 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser