Folio

DURAS Marguerite – Hiroshima mon amour

Réf: rf-f9
1,50 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Scénario et dialogues

Extrait

1/   Avant-propos de l’auteure

   J’ai essayé de rendre compte le plus fidèlement qu’il a été possible, du travail que j’ai fait pour A. Resnais dans Hiroshima mon amour.

   Qu’on ne s’étonne donc pas que l’image d’A. Resnais ne soit pratiquement jamais décrite dans ce travail.

   Mon rôle se borne à rendre compte des éléments à partir desquels Resnais a fait son film.

   Les passages sur Nevers qui ne faisaient pas partie du scénario initial (juillet 58) ont été commentés avant le tournage en France (décembre 58). Ils font donc l’objet d’un travail séparé du script (voir appendice : Les Evidences nocturnes).

   J’ai cru bon de conserver un certain nombre de choses abandonnées du film dans la mesure où elles éclairent utilement le projet initial.

   Je livre ce travail à l’édition dans la désolation de ne pouvoir le compléter par le compte rendu des conversations presque quotidiennes que nous avions, A. Resnais et moi, d’une part, G. Jarlot et moi, d’autre part, A. Resnais, G. Jarlot et moi, d’autre part encore. Je n’ai jamais pu me passer de leurs conseils, je n’ai jamais abordé un épisode de mon travail ans leur soumettre celui qui précédait, écouter leurs critiques, à la fois exigeantes, lucides et fécondes. Marguerite Duras

 

2/   Le synopsis

   Nous sommes dans l’été 1957, en août, à Hiroshima.

   Une femme française, d’une trentaine d’années, est dans cette ville. Elle y est venue pour jouer dans un film sur la Paix.

   L’histoire commence la veille du retour en France de cette Française. Le film dans lequel elle joue, qui ne sera jamais nommée dans le film – cette femme anonyme – rencontrera un Japonais (ingénieur, ou architecte) et qu’ils auront ensemble une histoire d’amour très courte.

   Les conditions de leur rencontre ne seront pas éclaircies dans le film. Car ce n’est pas là la question. On se rencontre partout dans le monde. Ce qui importe, c’est ce qui s’ensuit de ces rencontres quotidiennes.

   Ce couple de fortune, on ne le voit pas au début du film. Ni elle. Ni lui. On voit en leur lieu et place des corps mutilés – à hauteur de la tête et des hanches – remuants – en proie soit à l’amour soit à l’agonie – et recouverts successivement des cendres, des rosées, de la mort atomique – et des sueurs de l’amour accompli.

   Ce n’est que peu à peu que de ces corps informes, anonymes, sortiront leurs corps à eux.

   Ils sont couchés dans une chambre d’hôtel. Ils sont nus. Corps lisses. Intacts.

   De quoi parlent-ils ? justement de Hiroshima…  

 

Descriptif

Editions Folio 9 année 2016 ISBN 9782070360093, Bon Etat général, couverture souple, tranche et dos légèrement passés et marqués, Intérieur assez frais, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion broché format poche de 11x18 cm, 176 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser