J'ai lu

GOLON Anne et Serge – Angélique Le chemin de Versailles 1

Réf: rf-jal669
1,50 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis
En rapport avec ce produitAutres produits

Extrait

1/   Il la reprit dans ses bras et commença de gravir l’escalier de la tour. Il montait lentement afin de ne pas tituber, car les fumées du vin lui embrumaient le cerveau. Cette lenteur conférait à son ascension une sorte de solennité.

  Angélique s’abandonnait à l’étreinte de ses bras puissants. Sa tête tournait un peu comme la vis de l’escalier de pierre.

   Arrivé à la dernière marche, Nicolas Calembredaine ouvrit d’un coup de pied la salle aux recels. Puis il alla jusqu’au grabat de manteaux et y laissa tomber Angélique comme un paquet, en s’écriant :

   - A nous deux maintenant !

   Les gestes aussi bien que le rire triomphant qui fendait la face de l’homme et d’Angélique voyait briller dans la pénombre tirèrent celle-ci de l’indifférence passive où elle avait sombré depuis la dernière taverne. Dégrisée par ses vomissements, elle eut un sursaut et, se levant, elle courut à la fenêtre où elle se cramponna aux barreaux sans trop savoir pourquoi.

   - Et alors, cria-t-elle furieuse, que veux-tu dire imbécile, avec ton : A nous deux ?

   - Je… mais… je veux dire… balbutia Nicolas, complètement désarçonné.

   Elle eut un rire insultant.

 

2/   Résumé

   Après la mort de son mari, le comte de Peyrac, brûlé en place de Grève comme sorcier, Angélique se retrouve seule, reniée par les siens, condamnée à disparaitre avec ses deux petits garçons.

   Etrange revirement du destin : celle qui fut la femme la plus enviée de la cour de Louis XIV se réfugie dans les bas-fonds de Paris, parmi les parias de la Cour des miracles. Dérisoire marquise des Anges, protégée par le célèbre Calembredaine, tyran incontesté de ce peuple de gueux, elle partage dans les ruines de la tour de Nesle la souffrance des miséreux, estropiés et criminels promis aux tortures et à la potence.

   C’est pourtant dans ce royaume d’infamie qu’Angélique puise des forces nouvelles : mère farouche et énergique, elle décide de redonner aux fils du comte de Peyrac la place qui leur est due…  

 

Descriptif

Editions J’ai lu 669 année 1981 ISBN 2277116696, Bon Etat général, couverture souple, tranche et dos un peu passés et marqués, pages jaunies, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion broché format poche de 11,2x16,8 cm, 318 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser