PROMO

MARCANTOUR – La princesse captive

Réf: j-bp807
0,70 € TTC
1.00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Extrait

1/   Les auteurs (Mercantour)

   - Claude Merle. Il a été l’élève de Georges Duby, un historien célèbre. Professeur d’histoire avant de devenir écrivain, il écrit des pièces de théâtre, des scénarios pour la télévision et des romans. Il adore inventer des histoires, faire vivre à ses personnages des aventures extraordinaires. Il écrit très vite, beaucoup, tous les jours, le matin, le soir…

   - Laure Mistral. Elle a fait des études de lettres classiques, ce qui veut dire qu’elle connaît le latin et le grec comme sa poche. Elle est maintenant une incollable de la grammaire et des mots d’usages. Elle a même dirigé l’écriture d’un très gros dictionnaire.

   - La Péniche. Sous ce drôle de nom se cache une équipe de documentaristes et de journalistes. Certains ont fait des études d’histoire, d’autres de lettres, d’autres encore de journalisme. Tous passent leurs journées à lire des livres et des documents, à réunir des images documentaires, pour que les auteurs ne se trompent pas dans les lieux, les dates, les événements historiques.

   - Thierry Ségur. Il a fait des études d’art et après un petit séjour chez Casus Belli le magazine des jeux, il s’est fixé sur la bande dessinée, le temps de réaliser quatre magnifiques albums dans le genre « médiéval fantastique ». Il sait tout faire : des gens de près, de loin, des gentils et des méchants, des images d’aujourd’hui et des aventures d’autrefois.

 

2/   Hugo s’en voulait d’avoir inventé cette histoire d’espionnage, mais c’était le seul moyen de quitter l’abbaye sur le champ et de retrouver la princesse.

   - Qu’entends-tu faire ? demanda Ancelin.

   - Je veux avertir Jeanne, répondit Hugo. Cet Original ne m’inspire pas confiance.

   - Et elle ? Tu crois que c’est une vraie princesse ?

   Hugo haussa les épaules sans répondre.

   - Tu penses qu’elle est trop belle pour mentir, pas vrai ? grogna Ancelin.

   Hugo lui jeta un regard exaspéré, et Ancelin eut honte de sa plaisanterie.

   Hugo était l’être qu’Ancelin aimait le plus au monde. Pour lui, il aurait donné sa vie.

   Ils suivirent la route de Moissac. Hugo avait calculé que, voyageant à dos de mule, Jeanne et sa compagne avaient dû parcourir quatre lieues depuis l’aube. Cependant, ils en franchirent huit sans repérer les deux fugitives. Ils avaient beau questionner les habitants de tous les villages traversés, aucun d’entre eux n’avait vu les jeunes femmes.

   - Elles ont dû prendre une autre route, conclut Ancelin.

   - Non, dit Hugo. Jeanne n’avait aucune raison de mentir à frère Louis. A mon avis, elles nous ont aperçus et se sont cachées.

   Ancelin eut une moue incrédule :

   - Elles n’ont pas peur de nous, quand même !

   - Il faut croire que si, répliqua Hugo. Revenons sur nos pas.

 

3/   Résumé

   Hugo vient de sauver une jeune fille assaillie par des vipères. C’est Jeanne de Richebourg qui fuit son mari, le terrible prince de Richebourg.

   Du moins, c’est ce qu’elle raconte, car à la première occasion, elle disparaît sans donner de raison. Hugo pourrait la laisser filer, mais le charme de la princesse le hante.

   Parviendra-t-il à la retrouver et à percer son secret ?

   Au Moyen Âge, le chevalier Hugo et son fidèle écuyer Ancelin combattent les brigands et font régner la paix entre les seigneurs des châteaux.

 

Descriptif

Editions Bayard Poche 807 année 2000 ISBN 2227746068, Assez Bon Etat général, couverture souple, tranche et dos un peu passés et marqués, intérieur assez frais, tranches des pages moyennement salies, livre d’occasion broché format poche de 12,5x18 cm, 144 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser