Gallimard

MOUSTIERS Pierre – La paroi

Réf: rf-gpmp
6,00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Extrait

1/   Anthime réchauffe sa colère avec des mots ; il aimerait la sentir monter, bouillir, mais on dirait que la nuit a changé de consistance, brusquement ; une tiédeur plus insinuante qui alentit les mouvements du cœur. L’air flotte sur la peau comme un voile humide et le genou se rouille. A présent, Anthime éprouve une douleur sourde au genou ; à l’épaule aussi. Arthrose. Soixante ans. C’est la faute à ce maudit Costa, la faute de ses manigances qui vous détraquent la jugeote : cette cuisine italienne. Son grand-père était né à Turin ; exploitant forestier. Argent. Combinazioni. Cette race ne pense qu’à détruire… Anthime entretient le feu de sa colère mais quelque chose reste inerte au fond de son excitation : inerte et froid. Il a un peu mal à la tête et voudrait dormir, sans avoir sommeil. Le jour où il a pris la décision de quitter Nathalie, il avait mal à la tête aussi. Aucun rapport. Quelle sorte de manie de faire des rapprochements ! Il s’agissait d’une décision raisonnable, partagé. Plus d’enfants à charge. Aucun problème financier. Entre quinquagénaires qui n’ont pas grand-chose de commun, les concessions réciproques devenaient un luxe. Rupture ? Pas exactement. Le mot « détachement » conviendrait mieux. Anthime et Nathalie s’étaient détachés. Un matin d’automne. Un samedi. Ces détails sont bien superflus.

 

2/   Résumé

   On ne sait pas au juste ce qu’Anthime et Philippe sont venus chercher sur cette paroi verglacée. Peut-être se lancent-ils un défi ? Tout les oppose : l’âge, le caractère, les idées…

   Au-dessus de quatre mille mètres les montagnes ne tolèrent ni l’improvisation, ni les partis pris insolites. Philippe a fort à faire pour convertir Anthime aux méthodes modernes. Les petits détails matériels qu’Anthime traite avec fantaisie posent des problèmes angoissants : l’équipement est un sujet constant d’affrontement entre les deux hommes. Anthime qui refuse les accessoires de confort, expose sa vie et menace l’équilibre de la cordée. On se demande pourquoi Philippe a tant de patience à son égard.

   La fatigue, le froid, la faim, le danger permanent seraient-ils des motifs et des preuves d’existence ? Un même mépris anime peut-être ces deux êtres : celui de la facilité. Les étiquettes collées sur les hommes seront balayées par l’aventure.

 

Descriptif

Editions Gallimard année 1969, Assez Bon Etat général, couverture souple, tranche et dos moyennement passés et marqués, pages jaunies, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion broché moyen format de 12x18,7 cm, 224 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser