Actes Sud

RIBEIRO Cathy – Une famille pour de bon

Réf: j-asjcrfpdb
1,50 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Livre dédicacé par la romancière

Illustrations de Benoît PERROUD

Extraits

1/   Ce qu’il faut dire, c’est qu’ici, ce n’est pas vraiment chez moi. Enfin, je veux dire comme quand on habite dans une maison avec ses parents. Des parents non plus, j’en ai pas. Enfin, je veux dire des vrais. Des parents qui vous ont fait et qui vous gardent avec eux.

   C’est Juliette et Lucien qui s’occupent de moi. Avant j’étais au « Centre ». Maintenant je suis placé. C’est comme ça qu’elle dit, Mme Labrut, la directrice du Centre. Placé, déplacé, j’ai l’habitude. Sauf qu’ici, je suis bien. Pour la première fois, j’ai une chambre pour moi tout seul. Petite, mais rien qu’à moi. Avec un vélux qui donne sur le ciel, un papier peint ç fleurs et un store intérieur à cause du soleil. La ficelle tinte doucement contre la fonte du radiateur au moindre courant d’air. Ça fait comme une petite musique. C’est amusant. Juliette a même permis que j’épingle des images sur les murs. Des images de bateaux parce que quand je serai grand, je ferai marin. « Serai », il me reprend toujours, Lucien. Il voudrait que je parle bien. Enfin, comme il faut. Avec les bons mots… Sans les gros. J’essaie de m’appliquer pour lui faire plaisir à Lucien.

 

2/   Le bisou de Juliette, ce n’était pas pareil. Elle ne m’a pas pris dans ses bras, ni serré, rien. Elle a juste avancé les lèvres vers ma joue. J’ai à peine senti. C’était très vite, tout léger et très doux. Et puis c’était fait pour guérir…

   D’ailleurs, ça n’a pas fait effet tout de suite. Il a fallu attendre plusieurs semaines. Et puis ça a sauté une nuit. Parfois plus… On était contents tous les deux. Lucien, il n’était pas dans le secret. Enfin, je crois…

   Je ne sais pas si ce sont vraiment les baisers qui ont fait effet ou si c’est d’en avoir parlé, mais c’est passé… elle dit que ça fait du bien de parler de ses problèmes, Juliette. Que les partager avec les autres, ça en fait partir la moitié. Elle doit pas en avoir beaucoup de problèmes, Juliette, parce que quand elle « se branche » avec ses copines, comme il dit Lucien, faut fermer au compteur !

   Remarque que lui, avec Maurice ou M. Laruscade…

 

3/   Résumé

   Ce soir-là, c’était une très sale histoire. Une histoire à dormir debout. Ça veut dire : à ne pas dormir du tout, justement ! Alors j’ai décidé de partir parce que Lucien et Juliette ne pouvaient pas me garder avec eux. Qu’ils allaient m’abandonner. Et ça, aucun enfant n’aurait pu le supporter ; moi, encore moins que les autres…

 

Descriptif

Editions Actes Sud junior année 2006 ISBN 2742759867, Bon état général, couverture souple, tranche et dos très légèrement passés et marqués, intérieur frais, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion broché format poche de 12,4x18,2 cm, 72 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser