Gallimard

SAINT-EXUPERY Antoine de – Vol de nuit

Réf: j-gmsasevn
4,00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Extrait

1/   Or, Robineau ce soir était las. Il venait de découvrir, en face de Pellerin vainqueur, que sa propre vie était grise. Il venait surtout de découvrir que lui, Robineau, malgré son titre d’inspecteur et son autorité, valait moins que cet homme rompu de fatigue, tassé dans l’angle de la voiture, les yeux clos et les mains noires d’huile. Pour la première fois Robineau admirait. Il avait besoin de le dire. Il avait besoin surtout de se gagner une amitié. Il était las de son voyage et de ses échecs du jour, peut-être se sentait-il même un peu ridicule. Il s’était embrouillé, ce soir dans ses calculs en vérifiant les stocks d’essence, et l’agent même qu’il désirait surprendre, pris de pitié, les avait achevés pour lui. Mais surtout il avait critiqué le montage d’une pompe à huile du type B.6, la confondant avec une pompe à huile du type B.4, et les mécaniciens l’avaient laissé flétrir pendant vingt minutes « une ignorance que rien n’excuse », sa propre ignorance.

  

2/   Cependant, le courrier de Patagonie abordait l’orage, et Fabien renonçait à le contourner. Il l’estimait trop étendu, car la ligne d’éclairs s’enfonçait vers l’intérieur du pays et révélait des forteresses de nuages. Il tenterait de passer par-dessous, et, si l’affaire se présentait mal, se résoudrait au demi-tour.

   Il lut son altitude : mille sept cents mètres. Il pesa des paumes sur les commandes pour commencer à la réduire. Le moteur vibra très fort et l’avion trembla. Fabien corrigea, au jugé, l’angle de descente, puis, sur la carte, vérifia la hauteur des collines : cinq cents mètres. Pour se conserver une marge, il naviguerait vers sept cents.

 

3/   Résumé

   Après avoir relié l’Europe à l’Afrique, les pionniers de l’aviation commerciale sillonnent L’Amérique du Sud. A Buenos Aires, où se tient la principale base de la compagnie, on suit avec vigilance la progression des avions partis du sud, de l’ouest et du nord du continent, de Patagonie, du Chili et du Paraguay, lestés de leurs précieux chargements de courrier. Un courrier qui doit parvenir à Buenos Aires à l’heure voulue, pour permettre le départ du vol d’Europe, quelles que soient les circonstances : malgré les orages, l’immense barrière des Andes, les aléas de la mécanique et les dangers du vol de nuit, qui font que même les plus courageux des pilotes rencontrent la peur…

 

Descriptif

Editions Gallimard 1000 soleils année 1994 ISBN 2070500098, Bon Etat général, couverture rigide, tranche et dos légèrement passés et marqués, intérieur assez frais, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion relié moyen format de 12,8x21 cm, 190 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser