Editions de la Seine
PROMO

SANDNER Catherine – Juliette fait de la télé

Réf: rf-edscsjft
2,80 € TTC
4.00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Extrait

1/   Trois jours avant le pilote, Juliette regardait justement « Nulle part ailleurs », qui s’achevait sur l’habituel appel à témoins. Une fois encore, elle était concernée par l’un des thèmes, « Les couples mixtes ; différence d’âge, de taille, de religion, de culture ». Elle avait souvent été tentée d’appeler pour participer à ce genre d’émission sans jamais franchir le cap. Certes, elle adorait raconter sa vie, à tout le monde et à n’importe qui, au grand désespoir de son jules, adhérent d’une politique plutôt profil bas, mais elle avait été échaudée par de précédente expériences. Juliette avait en effet plusieurs fois « failli » passer à la télé.

   La première fois, elle avait répondu à une annonce parue dans Libération : « Vous avez toujours voulu être une artiste et vous en rêvez encore, racontez-nous votre histoire. » Elle ne savait pas que c’était pour une émission de télévision, pour Mireille Dumas qui plus est, mais fut ravie de l’apprendre. Elle raconta au téléphone sa vie, sa passion du cinéma et de l’écriture à la journaliste, lui assénant quelques phrases à l’efficacité éprouvée, comme « Ma mère m’a dit qu’à deux ans déjà j’écrivais entre les lignes du Reader’s digest ». Très vite, un rendez-vous fut fixé. La journaliste la reçut, une autre la rejoignit précisant qu’elle ne resterait que quelques minutes. Elle resta deux heures.

 

2/   A présent, elle n’était plus une chroniqueuse montante de la télévision mais une future gelin, une mariée turque en devenir. Autant elle avait été le capitaine de son mariage alsacien tourmenté, luttant contre vents et marées pour arriver à l’union de ses rêves, autant, pour ce dügün turc, elle s’attachait simplement à suivre la croisière organisée et fantasmée par d’autres. Elle voulait que ce mariage devienne le plus beau jour de la vie de ses beaux-parents. Elle se prêterait donc au jeu, jouerait l’humilité et la soumission à son mari souverain, feindrait la discrétion, tâcherait de ne pas se faire remarquer, d’éviter tout faux pas et de faire tout ce qu’on attendait d’elle. Un vrai rôle de composition. Elle allait avoir l’occasion de prouver son talent auprès d’un public de quelque cinq cents convives. Non qu’elle épousât le dernier héritier des sultans stambouliotes, mais un mariage turc était avant tout l’occasion de réunir la communauté, la famille, les amis de la famille, les cousins, les arrière-cousins, les voisins, les voisins des amis, toutes les ramifications directes et indirectes de l’arbre généalogique.

 

3/   Résumé

   Juliette Schlimmer, c’est Madame Tout-le-Monde : un bon boulot, un mari charmant, une vie bien emplie et agréable. Oui, mais… Le syndrome « J’aurais voulu être une artiste » la guette.

   Aussi, lorsqu’elle entend à la radio qu’une nouvelle émission télévisée recherche des chroniqueurs, elle est foudroyée par une révélation : c’est LE job fait pour elle !

   Après un interminable casting, Juliette, enfin choisie, nous entraîne à sa suite dans le monde de la télé. Drôle et cocasse, elle nous raconte les heures de travail pour quelques minutes d’antenne, le trac et le découragement, la course à l’audimat, les réflexions pénibles de l’entourage, mais aussi l’excitation du tournage, les débuts de la célébrité, les amitiés nouées sur le plateau et le fabuleux pouvoir du relooking…

 

Descriptif

Editions de la Seine année 2005 ISBN 2738220509, Assez Bon Etat général, couverture souple, tranche et dos moyennement passés et marqués, intérieur assez frais, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion broché format grand de 14,3x22,3 cm, 352 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser