Pocket/Presses Pocket

SILVERBERG Robert – Le Livre d’or de la science-fiction

Réf: sf-pp5032
2,00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Anthologie réunie et présentée par Philippe R. Hupp

Extrait

1/   Dans ce recueil

- Préface de Philippe R. Hupp

- Absolument inflexible

- Le circuit Macauley

- Eve et les vingt-trois Adams

- Je vous 1000110

- Quand les arbres ont des dents

- La danse au soleil

- Monade urbaine 158

- Pousser ou grandir

- Bon pour le service des organes

- Voir l’homme invisible

- Des mondes en cascades

- Le Dybbuk de Mazel Tov IV

- Schwartz et les galaxies

- Bibliographie

 

2/   Le circuit Macauley

   Kolfmann s’était fait un nom chez les amoureux de musique. Il avait peut-être quatre-vingts ans, à l’époque, ou, quatre-vingt-dix s’il avait un bon gérontologue, et voici bien longtemps, il avait été un pianiste célèbre. Ceux qui connaissaient un peu l’histoire de la musique avant les synthétiseurs prononçaient son nom comme celui de Paganini ou de Horowitz, avec vénération.

   Tout ce que j’ai vu alors, c’est un grand type âgé, efflanqué à faire peur, mal ficelé, dans des vêtements élimés, qui a surgi brusquement et s’est précipité vers le synthétiseur dont la masse complexe, pleine de reflets métalliques, occupait tout le mur nord. Il avait à la main un bâton plus gros que son bras, et il s’apprêtait à en jouer contre ces appareils cybernétiques qui valaient des millions de crédits lorsque Macauley, sereinement, l’a désarmé. Quant à moi, secoué, je suis resté bouche bée derrière mon bureau.

   Macauley l’a poussé vers moi et je l’ai regardé comme s’il était Judas en personne.

   - Vieux réac’, lui ai-je dit, qu’est-ce qui vous prend ? Si vous aviez endommagé le cyber, vous étiez bon pour une amende colossale. Vous ne le saviez peut-être pas ?

   - De toute façon, je suis fini, a-t-il dit d’une voix basse et crissante, fini depuis que les machines ont pris la relève.

 

3/   Résumé

   Robert Silverberg, né à New York en 1935, est un auteur fécond, parti du roman d’aventures et qui, dans les années 60, e entrepris une série d’œuvres ambitieuses qui l’ont hissé au tout premier rang de la science-fiction américaine moderne. Tout lui est matière à rêver : voyage dans l’espace ou voyage au fond de soi-même, rencontre avec l’autre ou rencontre avec cet autre, avec ce monstre qui se cache en nous. Mais comment se rencontrer ? La communication est-elle seulement possible ? Tel est le sujet de ses grands romans comme Les Ailes de la nuit, Le Fils de l’homme et l’Oreille interne ou des belles nouvelles réunies dans ce volume. Robert Silverberg, c’est le poète romantique de la science-fiction.

 

Descriptif                                           

Editions Presses Pocket 5032 année 1979 ISBN 2266005979, Bon état général, couverture souple, tranche et dos un peu marqués et passés, pages jaunies, tranches des pages moyennement salies, livre d’occasion broché format poche de 11,2x17,8 cm, 448 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser