Gallimard

SOLLERS Philippe - Médium

Réf: rf-gpsm
5,00 € TTC
 En stock
Ajouter au panier
Description
Avis

Extraits

1/   bon, volets à demi fermés, au troisième étage, et comme d’habitude, stylo, cahier, papier satiné, couverture pelliculée orange, « sans utilisation de composés dangereux pour l’environnement ». Boule terrestre prise entre deux mains, vignette bleue et blanche, deux lions britanniques affrontés, « Oxford agit pour la planète » Je sais : je devrais, pour être lu, écrire en anglais à l’ordinateur, oublier la plume et l’encre, mais je suis en Italie, naturalisé « professore », surnom venu de loin jusqu’à moi, parce que je suis silencieux, toujours avec un ou deux livres, et, bien entendu, français.

   Les Italiens n’aiment pas les Français, sauf s’ils sont seuls, l’air pensif et mutique. Ce vieil Italien doit avoir des souvenirs confus de la grande Histoire. Les Français, soyons sérieux, c’est la Révolution, Bonaparte, une armée invincible, La Chartreuse de Parme, l’athéismes, la liberté, l’égalité. Enfin, c’était, mais il en reste des traces. La jeune armée d’Italie, en passant, a fait des enfants ici. Des enfants, là où j’habite, devant une petite place bordée de platanes, il y en a plein, avec leurs ballons maniaques, foot et cris sans arrêts, télé dans leurs têtes. Je ferme les volets, je vais à l’autre bout de l’appartement, je les entends à peine, et ils ne me dérangent pas, au contraire. J’aime leur vivant désordre gratuit.

 

2/   La dose que j’ai prise ce matin est la bonne. Le paysage gagne en profondeur, les couleurs en fraîcheur, les fleurs en attraction pour les papillons blancs ou jaunes. C’est une belle journée, quoi, c’est-à-dire du temps suspendu et multiplié. Un jour, heure par heure, en compose dix, une nuit, avec un sommeil spécial, en réalise vingt. Dix jours, un mois, un mois une année, et ainsi de suite, lenteur à grande vitesse. Je vois déjà, en accéléré, la vieille Loretta devenue grand-mère, le squelette déjà ambulant du vieux patron de La Riviera, la même mouette posée sur un piquer depuis quatre ou cinq siècles, la marée bleu-vert impassible, un nuage noir millénaire, ce chat jaune qui a toujours été là. Il n’y a qu’Ada qui ne change pas. Voilà, elle me masse maintenant le visage, le crâne, bien à fond, jusqu’à l’os, pointe d’épingle ou résonnance magnétique. Je sors, dans l’air frais du quai, avec ma tête de mort toute neuve. Incinération un jour ? Non, non, pas question de brûler mon crâne. Gardez-le précieusement, et exposez-le, une fois par an, à la Bibliothèque nationale, en même temps qu’une centaine de mes manuscrits. Pour l’instant, il abrite un cerveau de 1 kilo 350 grammes comportant 85 milliards de neurones. Chaque seconde, je le sais, il produit 100 000 milliards de signaux synaptiques. De quoi se plaindre ? Ce serait léger. Il est temps de s’occuper du seul art qui, désormais s’impose : celui de la contre-folie.

 

Descriptif

Editions Gallimard année 2013 ISBN 9782070137602, Bon Etat général, couverture souple, tranche et dos légèrement marqués, intérieur frais, tranches des pages un peu salies, livre d’occasion broché grand format de 14,3x20,7 cm, 176 pages



Aucun avis n'a encore été laissé sur ce produit, soyez le premier à laisser votre avis.
Produits pouvant vous intéresser